mardi , 1 décembre 2020

Pourquoi le ministre Kerfalla Yansané bloque la subvention des médias privés guinéens ?

Kerfalla Yansané, ministre de l’Economie et des finances, a le dossier de la subvention des médias privés depuis plusieurs semaines. Selon nos informations, le ministre Yansané n’a pas donné son quitus pour le paiement en refusant d’adresser une lettre au gouverneur de la Banque centrale aux fins d’ordonnancement.

 

Le ministre jurerait sur tous les saints n’avoir pas vu le dossier de la presse pendant que ses collaborateurs affirment qu’il l’a déjà reçu…

Le montant de la subvention aux médias privés, à cause de l’explosion du paysage médiatique avec la naissance d’une trentaine de radios privée, de trois télévisions privées, d’une soixantaine de journaux et d’une cinquantaine de sites internet, a été fixé à 14 milliards 450 millions de francs guinéens dans la loi des finances et dans la loi des finances rectificatives de 2011.

Dans sa phase d’exécution, ce montant a fondu comme peau de chagrin par les hautes autorités de finances guinéennes qui ont estimé que les médias guinéens ne méritaient qu’……un milliard de francs.

C’est ce « petit milliard » qui a été finalement engagé et liquidé depuis trois mois conformément aux procédures des finances publiques pour l’ensemble des médias privés guinéens, mais que le ministre d’Etat Yansané refuse de payer.

Ce refus de paiement est d’autant plus préoccupant qu’il arrive à moins deux mois de la fin de l’année budgétaire et surtout que la subvention aux médias privés de l’année dernière a connu le même sort. En effet, la subvention aux médias privés de 2010 après avoir été engagée et liquidée ne sera finalement jamais payée ou ordonnancée!

Or, le même Kerfella Yansané était aux affaires l’an dernier. L’histoire va-t-elle se répéter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*