lundi , 17 juin 2019

L’ambassadeur de Guinée en Angola a présenté ses lettres de créance

Le premier ambassadeur de Guinée en Angola sous l’ère du Pr. Alpha Condé a récemment présenté ses Lettres de créance au Président de la République. Une semaine seulement après son arrivée à Luanda.

Ils étaient sept (7) chefs de mission programmés ce 24 octobre 2011, pour ce rituel diplomatique. A savoir les ambassadeurs du Kenya, du Mozambique, du Gabon, du Malawi, du Bénin, de l’Inde et de la Guinée.

L’ambassadeur El hadj Bangaly Dabo de la République de Guinée sera le premier à se soumettre aux règles du cérémonial et à remettre ses Lettres de créances au Président Jose Eduardo Dos Santos (photo). Cet acte solennel sera suivi d’un tête-à-tête entre les deux hommes en présence du Ministre des Relations extérieures, Jorge Rebello Chicotte.

Au cours des échanges, l’ambassadeur Dabo a transmis au Chef de l’Etat angolais « le message fraternel et d’amitié sans cesse renouvelé du Chef de l’Etat, Professeur Alpha Condé » avant d’évoquer « la solidarité agissante qui a toujours caractérisé les rapports entre nos deux pays, solidarité traduite par la présence du Professeur Lucio Sara parmi les intellectuels africains venus à la rescousse de la Guinée indépendante confrontée à l’ostracisme de l’ancienne métropole qui avait retiré massivement ses enseignants de notre pays. »

Il faut souligner que Lucio Sara, ancien Secrétaire général du MPLA devait alors dispenser des cours de mathématiques dans les collèges et lycées de Conakry.

Et comme on le sait la Guinée, de son côté, avait pendant la lutte de libération de ce pays, accordé son soutien inconditionnel au MPLA car pour elle, le MPLA constituait « le seul vrai mouvement de libération du peuple angolais et pour la sauvegarde de son intégrité territoriale face aux séparatistes du Cabinda. »

L’ambassadeur a mis à profit cette rencontre pour également évoquer, avec des coupures du journal Horoya, la visite qualifiée de mémorable que le Président Jose Eduardo Dos Santos a effectué à Conakry les 20 et 21 décembre 1983, sous la présidence d’Ahmed Sékou Touré.

Et dans l’esprit de la nouvelle offensive diplomatique guinéenne, « Guinea is back », le diplomate de carrière s’est vu témoigner « l’appréciation du Président Dos Santos de la visite à Luanda du Professeur Alpha Condé les 27 et 28 janvier 2011, alors qu’il venait d’être investi, un mois une semaine plus tôt à la magistrature suprême de la Guinée.»

Deux actes du Président Alpha marqueront ses hôtes à cette occasion : son acceptation de se faire loger à la Présidence de la République même et son intervention devant les députés du Parlement angolais réunis en session extraordinaire.

En s’adressant au Chef de la mission diplomatique guinéenne, le Président angolais a tout d’abord exprimé « toute l’estime » qu’il a « pour le Professeur Alpha Condé » dont il apprécie « le courage et les qualités humaines. »

Le Président Eduardo Dos Santos a demandé au diplomate Dabo de s’employer « à promouvoir l’action des investisseurs angolais en Guinée et vice-versa, pour rapprocher davantage les deux peuples. »

Une photo traditionnelle de famille a sanctionné cette audience.

– De l’effort dans la mobilisation des Guinéens qui s’étendra à l’intérieur du pays profond

A la suite de la présentation des Lettres de créance de l’Ambassadeur de Guinée, les ressortissants guinéens de tous bords politiques et de toutes corporations socioprofessionnelles y compris les sages et les imams, étaient massivement mobilisés en la résidence de ce dernier.

Les braves Guinéennes avaient préparé les mets du pays allant du fonio, au lathiri, en passant par le tô, le méchoui et d’autres plats exotiques. La grande famille Guinée sera reconstituée dans le jardin fleuri paré aux couleurs nationales de Guinée. Une rencontre aux allures d’une fête qui a débuté à 12h 30 pour prendre fin à 20h 30 avec le top départ du journal télévisé guinéen. Signal capté grâce aux technologies du satellite.

Par ailleurs, l’ambassadeur Bangaly Dabo, toujours fidèle aux instructions du Président, Prof. Alpha Condé de faire de la réconciliation entre les fils et filles de Guinée son activité de tous les jours, s’est récemment acquitté de ses obligations religieuses de l’Aïd el Kébir à la mosquée de prédilection de nos frères ressortissants de la Moyenne Guinée située à Ozainda où il devait d’autre part, perpétuer le geste d’Abraham en immolant son bélier.

Les sages et les imams avaient pris toutes les dispositions pour la réussite de la fête. Ils ont assuré le représentant du Chef de l’Etat en Angola de leur engagement à se mettre à sa disposition pour la réussite de la mission à lui confiée.

Le représentant de la FAO en Angola, notre compatriote Mahmoud Diallo, l’ambassadeur Daouda Kourouma alias Window, représentant guinéen de l’association des pays africains producteurs de diamants et l’ancien Consul honoraire, M. Bah « Jaguar » ainsi que la dynamique jeunesse du RPG ont également entouré l’Ambassadeur Dabo de tout leur soutien moral et des dispositions ont été prises en vue d’une mobilisation de nos compatriotes jusqu’à l’intérieur du pays profond.

Le Service de Communication de l’Ambassade de Guinée en Angola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*