jeudi , 18 avril 2019
Flash info

Takana Zion chez Alpha Condé : Le garçon a mûri

L’audience que le Président de la République a accordée au reggaeman guinéen, à la demande de ce dernier, est une preuve de maturité de Mohamed Mouctar Soumah, alias Takana Zion.

Il faut le reconnaitre, pour qui se rappelle des propos du jeune artiste qui avait monnayé sa réputation contre quelques dizaines de millions de francs guinéens que l’UFDG lui avait offert pour une déclaration de soutien public. Toute chose désormais classée dans le cadre des erreurs de parcours.

Aujourd’hui, le garçon se dresse sur un chemin droit, à son profit et au profit de son pays. Après sa rencontre avec le Pr Alpha Condé, Takana Zion a expliqué ses motivations par les idées prônées par le Président de la République ; le changement et la réconciliation nationale en Guinée. Aujourd’hui, il n’est un secret pour personne que seuls le Syli national et Takana Zion peuvent réunir les Guinéens dans leur diversité pour vibrer au rythme du cuir rond ou du reggae. Ce qui fait d’eux des acteurs incontournables à mettre en action dans le processus de réconciliation nationale.

Conscient de sa place dans les cœurs des mélomanes et du rôle qu’il pourra jouer, l’artiste se met à la disposition de sa patrie pour la réconcilier avec elle-même et avec son histoire. Un premier pas est franchi, avec le méga concert Peace and love tenu en octobre sur l’esplanade du Palais du peuple.

Désormais la crainte réside en un éventuel sabotage dans les rangs des fans de l’artiste issus du bloc de l’opposition extrémiste. A cause de leur dédain pour le Pr Alpha Condé, Takana Zion risque ne plus être leur chouchou qu’ils considèrent comme le meilleur reggaeman africain. Et c’est tant mieux si la Guinée en tire profit.

En tout cas, Takana a désormais la conscience tranquille pour avoir emprunté la voie de ceux qui partagent le même idéal que lui ; l’éternel souci d’offrir le bien-être au peuple. L’heure est à l’identification du rôle à confier Takana et à bien d’autres artistes guinéens dans la conception du programme de réconciliation nationale.


Mohamed Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*