lundi , 23 septembre 2019

Guinée : la France remet des brevets à deux anciens combattants

A l’occasion de la commémoration de l’armistice marquant la fin de la première guerre mondiale, l’Ambassade de France en Guinée a organisé une cérémonie au cimetière de Boulbinet, dans la commune de Kaloum vendredi 11 novembre à 11 heures 30.

Des représentants de l’office national et d’associations d’anciens combattants et victimes de guerre, des Etats-majors des forces armées guinéennes au plus haut niveau et de la communauté française ont été associés à la cérémonie, ouverte à la presse.

Après un traditionnel dépôt de gerbes au monument aux morts de Boulbinet, et la lecture d’un message du Président de la république Nicolas Sarkozy, les invités ont assisté à la chancellerie à la citation, par l’attaché de défense Renaud Devouge, d’un officier français, le Commandant Philippe Costes, et à la remise – par l’ambassadeur de France Jean Graebling – de deux brevets à des anciens combattants guinéens.

On notera cette année la participation d’une délégation d’élèves du Lycée Albert Camus, accompagnés de leur proviseur et d’un professeur. La nouvelle génération est en effet chargée de transmettre cette mémoire pour qu’elle se perpétue à l’avenir.

Dans son message, le Président Sarkozy a annoncé qu’un projet de Loi serait soumis au Parlement pour faire du 11 novembre la journée de commémoration de tous les soldats tombés pour la France.

L’Ambassade de France en Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*