dimanche , 18 août 2019

Après sa décision, Alhassane Condé revoie sa copie

Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé, vient d’émettre un nouveau communiqué dans lequel il précise que les manifestations ne sont pas interdites en Guinée.

On commençait à se poser la question de savoir dans quelle République vivons-nous. Mais heureusement que M. Condé s’est ressaisi. Après  avoir annoncé clairement que toutes les manifestations sur les voies publiques sont interdites sur l’ensemble du territoire national, le ministre est revenu sur sa décision. Selon lui, les manifestations sont  permises en Guinée conformément aux dispositions de l’article 10 de la Constitution. Il reconnait publiquement que tous les citoyens ont le droit de manifester. Il indique seulement que pour l’exercice de ce droit, il faut se prémunir d’une déclaration préalable adressée aux autorités des localités dans lesquelles les manifestations doivent se dérouler.

« Les autorités locales doivent être informées par écrit. Celles-ci ont le devoir de vous répondre les 24 heures qui suivent. Dans cette déclaration, il y a lieu de préciser l’itinéraire que le cortège ou la manifestation va suivre, le délai doit être connu des autorités. Cela nous permet d’avoir la possibilité de sécuriser la manifestation », conseille-t-il.


Mamady Fofana
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*