dimanche , 21 octobre 2018

Dernière minute : la Guinée veut revoir son nouveau code minier

Le gouvernement guinéen va procéder dans les plus brefs délais à l’amendement du nouveau code minier qui sera transmis au Conseil national de la transition pour adoption, a dit aujourd’hui le ministre des Mines de la Géologie, Mohamed Lamine Fofana.

L’annonce de la nouvelle confirme le tollé suscité après l’adoption, le 9 septembre, du nouveau Code minier par le CNT, organe qui fait office de parlement dans le pays.

« Nous ne sommes pas là pour contrer les investissements mais plus tôt pour les encourager », a déclaré le ministre des Mines, à Conakry, lors d’un point de presse. « Nos partenaires ont attiré notre attention sur les améliorations possibles dans le domaine de la fiscalité pour rendre nos ressources minérales plus compétitives par rapport aux autres pays détenteurs plus des acheteurs », a déclaré le ministre, sans confirmer si le nouveau code a été abrogé.

« Dans le soucis de transparence pour la population et les partenaires, le gouvernement a décidé de saisir le CNT pour l’examen et l’adoption desdits amendements qui seront promulgués par décret du président de la République dans les meilleurs délais », a-t-il dit.

Mohamed Lamine Fofana a insisté sur l’objectif du nouveau code qui est, selon lui, de promouvoir les investissements étrangers dans le secteur minier et favoriser le développement économique et social de la Guinée.

Rappelons que le nouveau code indique que l’Etat guinéen a la possibilité d’acquérir gratuitement 15% de part dans les sociétés minières, avec une possibilité de négocier d’autres parts à hauteur de 20%. Le document taxe aussi un droit d’entrée pour les équipements à l’exploitation à 8% et pour la transformation à 6%.

SOURCE: Minesdeguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*