mardi , 23 juillet 2019
Flash info

Conakry – Interdiction de manifester sans autorisation : Alhassane Condé remplace Resco

Le ministre guinéen de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé, a interdit mardi soir, « toute manifestation à caractère publique sans autorisation préalable des autorités compétentes ».

Dans un communiqué lu sur les antennes des médias d’Etat, le ministre Condé a précisé que la décision d’applique aux meetings, aux marches, aux attroupements aux cortèges.

Coincidence ou pas, les avocats voulaient marcher le même jour pour protester contre l’immixtion du gouverneur de la ville de Conakry, le commandant Sékou Resco Camara dans les affaires judiciaires. Munis de pancartes sur lesquelles ont lisait : « Resco dégage ! », les hommes en robe noire ont finalement reporté leur marche au lundi 14 novembre.

Habituellement, c’est le gouverneur contesté par les avocats qui signe les communiqués interdisant les manifestations sur les voies publiques dans la capitale guinéenne. Avec Alhassane Condé, la décision touche tout le territoire national.

La question qui se pose à présent est de savoir si les avocats qui ont déjà boudé les audiences dans les tribunaux du pays recevront la fameuse autorisation pour leur marche. Mais déjà, dans leur camp, on soutient qu’on n’a pas besoin d’une demande d’autorisation pour marcher, mais une lettre d’information à adresser au maire de la commune dans laquelle le mouvement se déroule.

C’est dire donc que la loi sera interprétée de long en large dans les heures qui suivent.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*