vendredi , 18 octobre 2019

L’Aïd El Kébir célébrée en Guinée sous le signe du renforcement de l’unité nationale

Ce dimanche 07 novembre 2011, les musulmans de Guinée à l’instar de leurs coreligionnaires du monde ont célébré la fête de l’Aïd El Kébir qui signifie littéralement ‘’la grande fête’’, aussi la plus importante fête de l’islam.

Le Président de la République, Professeur Alpha CONDE, entouré de ses proches collaborateurs s’est acquitté de ses obligations religieuses à l’esplanade du Palais Sékhoutouréya. Plusieurs personnalités politiques mais aussi les fidèles musulmans de Kaloum et d’autres quartiers de Conakry ont pris part à cette prière.

La fête du mouton, appelé aussi l’Aïd Al-Kabir, l’Aïd Kébir ou Aïd Al-Adha, qui signifie littéralement « la grande fête » est la fête la plus importante de l’islam.
Cette fête appelée aussi la « Fête du Sacrifice » ou fête du mouton, marque la fin du pèlerinage (Al Hajj). Elle a lieu chaque année le 10 du mois de Dhou Al Hijja qui est le dernier mois du calendrier musulman.

Cependant, tel qu’il est traditionnellement établi, le calendrier musulman ne permet pas de connaître de manière précise, à l’avance, les jours de célébration d’événements comme le premier jour du ramadan, ou l’Aïd El-Fitr.

Ainsi, le jour de célébration de l’Aïd El-Kébir varie géographiquement selon le moment où la pleine lune est observée. La Guinée par exemple a célébré cette fête le dimanche 7 novembre alors que le Sénégal priera le lundi 8 novembre.

La célébration de la fête du mouton obéit à certaines règles de bienséance. Une des bonnes manières lors du jour de l’Aïd est de prendre le bain rituel avant de se rendre à la prière, et surtout de manger quelque chose.

Les musulmans sont aussi invités à chanter la gloire de Dieu sur le chemin de la prière, échanger des paroles convenables avec les autres personnes, se revêtir de ses plus beaux vêtements et enfin prendre un chemin différent en rentrant de celui qu’il a emprunté en venant à la prière.

Evidemment ces règles varient dans leurs applications en fonction des régions et des cultures. Cette fête, qui est plus qu’un simple événement religieux, est l’occasion pour se rencontrer avec la famille et les proches, elle est aussi synonyme de partage et de générosité envers les pauvres et les nécessiteux.

Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand Imam de la mosquée Fayçal de Conakry, a eu l’honneur de diriger la prière et le sermon qui constituent une étape importante de la fête.

Dans son sermon, le grand Imam a mis un accent sur le renforcement du tissu social et de l’unité nationale dans notre pays. Il a précisé par la même occasion que la recherche de la paix et du dialogue sont des impératifs pour tout développement durable.

De ce fait, l’Imam ajoute ‘’qu’il est temps pour les Guinéens de tout âge et de toutes sensibilités de se donner la main pour bâtir une Guinée unie et prospère dans une cohabitation pacifique’’.

Après le sermon, Elhadj Mamadou Saliou Camara a procédé à l’immolation du mouton sacrificiel du Président de la République, un devoir religieux pour tout fidèle musulman ayant les moyens.

Le Chef de l’Etat, Professeur Alpha CONDE, a mis l’occasion à profit pour souhaiter bonne et heureuse fête de TABASKI à tout le peuple de Guinée. Il a ensuite rappelé aux Guinéens que l’entente et la concorde sont des conditions sine qua non pour un véritable développement économique. Le Président de la République a indiqué que sa priorité est de lutter pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations de Guinée.

Conscient de la cherté de la vie en Guinée, le Chef de l’Etat demande à tout le peuple de Guinée de la patience et du courage afin que le pays puisse atteindre le point d’achèvement de l’initiative PPTE (Pays Pauvre Très Endettés) qui est un passage obligé pour l’annulation des 2/3 de la dette guinéenne. Les Guinéens sentiront le bonheur du changement tant attendu une fois que ce cap sera franchi car les ressources ainsi mobilisées seront réorientées vers les secteurs prioritaires.

Pour finir cette fête, le Président de la République a reçu dans l’après midi les vœux de bonne fête du Gouvernement et des corps constitués.

Le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*