samedi , 19 janvier 2019

Obama se moque du papa Sarkozy

Les pays du G20 se réunissent jeudi à Cannes sous la pression des marchés, ébranlés par la menace d’une sortie de la Grèce de la zone euro, qui risque de saper les efforts de l’Europe pour endiguer sa crise et fait déjà trembler l’Italie.

« Je suis sûr que Giulia a hérité du physique de sa mère, plutôt que de celui de son père, ce qui est une très bonne chose », a plaisanté Barack Obama, en marge du G20, occupé par le problème grec.

Barack Obama a tenu à féliciter Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni-Sarkozy pour la naissance de leur fille Giulia, née le 18 octobre. Mais le président américain ne manque jamais l’occasion de glisser une plaisanterie.

A l’issue d’un entretien avec le président Sarkozy, jeudi à Cannes, peu avant l’ouverture du G20, le président américain a lancé: « C’est notre première rencontre depuis l’arrivée au monde de la nouvelle petite Sarkozy, et je veux féliciter Nicolas et Carla » puis a ajouté: « Je suis sûr que Giulia a hérité du physique de sa mère, plutôt que de celui de son père, ce qui est une très bonne chose ». Sourire mi-complice, mi-embarrassé de l’intéressé.

« La grande influence de Barack Obama »

Barack Obama a continué sur le ton de la légèreté: « Maintenant, nous partageons l’un des plus grands défis » qui soit, « être des pères pour nos filles ».

Nicolas Sarkozy lui a répondu en plaisantant: « Vous voyez la grande influence de Barack Obama. Ca fait quatre ans maintenant qu’il m’explique qu’être père de filles, c’est fantastique, lui qui en a deux. Je l’ai donc écouté et ai suivi son exemple ». 
Les deux présidents n’ont en revanche fait aucun commentaire supplémentaire sur la situation de la zone euro après la décision du Premier ministre grec de convoquer à un référendum.


Lexpress.fr avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*