lundi , 22 octobre 2018

Burkina-Faso : La disparition de sexes sème le trouble à Ouagadougou

A Ouagadougou, pas une journée ne passe sans que des personnes ne soient accusées d’avoir mystérieusement fait disparaitre le sexe de jeunes rien qu’en leur touchant la main. Croyances ou réalité ? Les habitants de la capitale sont partagés sur la question.

Le phénomène de disparition des sexes est présent sur toutes les lèvres à Ouagadougou. Pas plus tard que mercredi, un vieux mendiant d’un certain âge a été accusé d’avoir fait mystérieusement disparaitre le sexe d’un jeune homme du quartier de Babangida rien qu’en lui serrant la main, selon le site internet burkinabè Fasozine. Ce dernier n’est pas le seul à faire les frais de telles allégations. Elles se sont multipliées ces dernières semaines dans la capitale burkinabè. Une communauté étrangère a été poursuivie pour les mêmes raisons il y a quelques jours par une foule en colère. Les personnes prises à parti sont parfois violemment battues.


« Une pure invention »

Les avis sont partagés à Ouagadougou sur la réalité du phénomène qui fait régulièrement l’objet de discussions. Si certains y croit dur comme fer, d’autres sont toutefois plus sceptiques, affirmant qu’ « il n’a jamais été prouvé scientifiquement que le sexe de l’Homme puisse disparaître et subir des transformations ». C’est le cas d’Emile Zongo, étudiant en psychologie, qui estime qu’il « s’agit d’une pure invention ». Pour le jeune homme, « les gens qui se disent victimes de tels actes se sont certainement forgés une idée, qui, intérieurement, leur fait croire que leur sexe a disparu, alors qu’en réalité, il est bien là », rapporte Fasozine.


« Il existe bel et bien des gens capables de faire disparaitre des sexes »

Un avis loin d’être partagé par Idrissa Touma, commerçant : « C’est un phénomène qui existe et moi j’y crois. J’ai plusieurs fois vu des cas à Abidjan et à Ouagadougou. Il explique même « connaître le mode opératoire de ceux qui font disparaitre le sexe ». Selon lui, « l’un d’eux te salue et fait disparaitre ton sexe. Ensuite il s’en va et quelques minutes après, son complice s’approche et te propose un remède contre une certaine somme. Comme tu es paniqué, tu lui donnes l’argent qu’il réclame. Et en retour, il fait réapparaitre ton sexe. » Pour le commerçant, « les auteurs de ces actes sont de nationalités étrangères. » Même son de cloche pour Damien Compaoré, électricien. « Pour moi, il existe bel et bien des gens capables de faire disparaitre des sexes. Si ce phénomène n’existait pas, personne n’en parlerait. Selon les rumeurs que j’ai entendues, on dit que ce sont des étrangers qui en sont les principaux auteurs. »


« Un problème très complexe »

La documentaliste Oumou Traoré affirme qu’ « on ne peut pas vérifier si l’organe a réellement disparu ou pas… En tant qu’Africaine et compte tenu de nos croyances, je crois que ce genres de phénomènes peuvent exister. » Le phénomène de disparition des sexes est un problème très complexe estime, pour sa part, Souleymane Sawadogo, professeur de philosophie. « On ne peut pas dire que cela n’existe pas car c’est un phénomène que nous ne maitrisons pas, dit-il. Nous sommes en Afrique, si l’on prend en compte certaines réalités culturelles en compte, nous ne pouvons pas ignorer cela. » Croyances ou réalité, le phénomène de disparition des sexes n’a pas fini de semer le trouble à Ouagadougou.

SOURCE : Afrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*