mercredi , 3 juin 2020

Abe Sylla s’élève contre la régionalisation du débat politique

Ibrahima Abe Sylla, proposé par certains ressortissants de la Basse Côte pour représenter la région comme candidat unique aux prochaines législatives, se réveille soudainement et met en garde contre la régionalisation du débat politique. Dans une déclaration publiée seulement le 3 novembre, après la désignation d’Ibrahima Kassory Fofana par une certaine coordination, Abe Sylla affirme que son parti, la NGR, surpasse les clivages ethniques et régionalistes. Mais pouvait-il le dire si le choix de la plus imposante coordination qui dirige la Basse Côte tombait sur lui ?

Voici le contenu intégral dudit communiqué.

La montée des discours et des actes régionalistes se fait de plus en plus retentissante sur fond de confrontations au sein des regroupements régionaux. On assiste à une dérive totale dont le seul objectif est le contrôle de l’échiquier politique régional, sans aucune considération aux intérêts de la région dont les auteurs prétendent défendre. Les intérêts personnels et égoïstes semblent prendre le dessus sur l’intérêt national. L’appréciation de la gouvernance de la chose publique semble être complètement interprétée sur la base des appartenances ethniques et régionalistes. L’acte n’est plus apprécié par le résultat produit, mais plutôt par l’affiliation ethnique ou régionale avec l’acteur politique du moment. Le recours des partis politiques à une base régionaliste risque de conduire à la balkanisation de notre pays.

Compte tenu des conséquences prévisibles de cette dérive, la NGR lance un appel solennel à tous les Guinéens attachés aux valeurs républicaines de se donner les mains et travailler pour que les organisations religieuses, régionales ou ethniques sortent de la vie politique de la Nation. Les « sages » de nos régions ont leur terrain de prédilection, celui de veiller au rayonnement de nos mœurs et coutumes, sans se mêler de la vie politique.

La NGR, en accord avec la charte des partis politiques, a pour vocation la conquête et l’usage du pouvoir d’Etat, suivant la vision et le programme du parti pour l’épanouissement du peuple, la propagation du message de paix et de justice sans distinction de région, d’ethnie ou de religion. La NGR, par sa présence nationale et son modèle de gouvernance, surpasse les clivages ethniques et régionalistes, pour servir de pont d’union et de fraternité entre les fils et filles de notre pays.

La NGR pour sa part, présentera des candidats dans toutes les circonscriptions et préfectures du pays aux prochaines élections législatives et communales.

Que Dieu aide la Guinée et le peuple de Guinée à surmonter le mal du régionalisme, afin de faire preuve de responsabilité et de maturité politique pour que notre pays s’engage résolument vers des lendemains meilleurs au bénéfice de nos concitoyens.

Le 03 novembre 2011

Mr. Ibrahima Abe Sylla

Président de la NGR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*