samedi , 14 décembre 2019

Législatives – Basse Côte : Kassory Fofana déjà  »intronisé » par une Coordination

Des citoyens de la Basse Côte ont investi vendredi 28 octobre, le président du parti Guinée Pour Tous (GPT), Ibrahima Kassory Fofana, comme candidat unique de ‘’leur région’’ lors des élections législatives prochaines.

Selon les personnalités qui ont orchestré ce choix, Ibrahima Kassory Fofana a été désigné devant le patron de l’Union des Forces du Changement (UFC) Aboubacar Sylla, Ibrahima Abe Sylla de la Nouvelles Génération pour la République (NGR) et le chef de l’Union des Forces Républicaines (UFR) Sidya Touré. Un choix qui, selon eux, vise à mettre un terme à la cacophonie qui règne dans la sphère politique de la Basse Côte depuis les élections présidentielles de 2010.

Pour cette Coordination qui pense être représentative de la Basse Côte, la désignation de Kassory se traduira concrètement par sa présentation comme le candidat unique de la région lors des élections législatives à venir.

Selon le Médiateur de la République, Général Facinet Touré, officiellement hors de ce jeu de coordination mais très actif en accueillant les rencontres à son domicile, 13 critères ont prévalu lors de l’élection de l’ancien ministre de l’économie et candidat malheureux des présidentielles dernières. Et il (Kassory Fofana) était le seul à les remplir avec brio devant par exemple Sidya Touré qui n’a répondu qu’à 10 critères.

Le représentant cette première Coordination, Dr Ousmane Bangoura, indique que la mission d’Ibrahima Kassory Fofana est de tendre la main aux autres leaders et de mettre fin à la ségrégation qui règne entre les leaders politiques de la région.

Ce choix fera-t-il l’unanimité dans la région côtière ? Non ! S’empressent déjà de dire certains observateurs qui connaissaient le degré du cafouillage et la crise de leadership que traverse la Basse Guinée.

Le 22 octobre, le président de l’UFR Sidya Touré avait été choisi comme candidat de la région par une poignée de citoyens qui se prononçait aussi au nom de la même région. Même s’il faut affirmer que la partie n’est pas gagnée pour l’ancien Premier ministre à qui, certains ressortissants de la région jurent ne pas pouvoir accorder leur pardon pour son alliance avec Cellou Dalein Diallo.

Fatoumata Kéita
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*