vendredi , 19 juillet 2019

La résidence du directeur national de la police attaquée, son garde tué

Le domicile du Directeur national de la police, Mohamed Garré, a été attaqué dans la nuit du jeudi à vendredi par un groupe de cinq personnes habillées en tenue militaire, a appris Conakryinfos.

Cette attaque s’est soldée par la mort d’un policier et la blessure d’un membre de la famille Garré qui étaient tous assis devant la cour.

Joint par Conakryinfos, Mohamed Garré a confirmé la nouvelle avant de donner les circonstances de l’attaque de sa résidence privée, située dans le quartier Kaporo-Rail, dans la commune de Ratoma, en banlieue de Conakry.

« J’ai effectivement été victime d’attaque armée dans la nuit du jeudi. Je suis rentré chez moi vers 19 heures après avoir pris part à une réunion qui se tenait au camp Samory. Vers 22 heures, j’ai reçu la visite de quatre personnes, toutes en tenue militaire avec des brassards de PM (Police militaire). », a-t-il déclaré.

« Une fois devant la cour, les quatre personnes en tenue militaire sont descendues de leur voiture pour demander au policier qui montait la garde de leur donner immédiatement son arme. Ce dernier a refusé et a tenté de résister. C’est ainsi qu’on l’a tué à bout portant avec trois balles. Les assaillants ont aussi blessé le cousin de ma femme dont les jours ne sont pas en danger. », a ajouté Mohamed Garré.

Après avoir causé la mort du policier qui gardait la résidence, les malfrats ont pris la fuite pour une destination inconnue.

En outre, dans la nuit du mardi 18 octobre dernier, un groupe de malfrats lourdement armé a attaqué trois concessions dans le quartier Cimenterie, en haute banlieue de Conakry, tuant du coup un militaire en service à la Marine nationale en garde et emportant plus de cent millions de francs guinéens, soit plus de 15 mille dollars US.

La recrudescence du banditisme et de la criminalité est telle que même les autorités militaires et policières du pays ne sont plus en sécurité dans la capitale Conakry.

L’attaque du domicile du Directeur national de la police, Mohamed Garré, relance le débat sur l’insécurité dans la capitale et sur les eaux maritimes de la Guinée où l’insécurité est l’insécurité est montée d’un cran.

Conakryinfos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*