samedi , 15 décembre 2018

Le tacle magistral de Baadiko: « Les manifestations du 27 septembre étaient circonscrites à quelques quartiers »

Après la manifestation dite de pacifique organisée par le collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition, le 27 septembre dernier, les langues commencent à se délier, chez les anciens alliés, pour fustiger la stratégie adoptée en toute hâte par Cellou Dalein Diallo, ses amis Mouctar Diallo, Faya Millimono et autres.

Le premier à sortir de son silence est le président de l’Union des Forces Démocratiques, Mamadou Bah Baadiko, celui-là même qui a lancé jeudi son alliance, Front d’Union pour la Démocratie et le Progrès (FDP), dans la bataille politique.

Selon M. Bah qui s’exprimait ce matin sur Espace Fm Guinée, le collectif des partis qui a convoqué la manifestation a jeté les enfants dans la rue sans aucun encadrement sérieux ni aucune préparation. Il regrette que le collectif composé de ses anciens partenaires lors de la présidentielle dernière se soit abrité derrière un simple slogan pour inviter les jeunes à sortir dans la rue. Pis, selon lui, les organisateurs de la marche n’ont pas tiré les leçons de leur projet. Mamadou Bah Baadiko arrive à la conclusion selon la manifestation a échoué parce qu’elle était circonscrite à quelques quartiers de Conakry. « Il faut qu’on sorte de la pensée unique et qu’on arrête d’utiliser les uns et les autres. Si l’opposition était unie, on n’aurait pas vu le manifestation du 27 septembre, circonscrites à quelque quartiers», regrette le président de l’UFD.

« Elle n’a pas intéressé une grande partie des population guinéennes malheureusement dans la même situation de misère », dit-il.

Mamady Fofana
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*