samedi , 18 août 2018

Justice : Ouverture du procès de 41 manifestants du 27 septembre

Le procès des manifestants interpellés mardi dernier a démarré ses travaux ce vendredi au tribunal de première instance de Dixinn, a constaté Xinhua sur place.

Sur les 322 personnes interpellées lors de la manifestations de l’opposition, 41 ont été appelées à la barre ce vendredi, devant une cour présidée par Mme le juge M’Ma Soumah.

Les 41 accusés étaient divisés en quatre groupes.

Les chefs d’accusations retenus contre eux sont :  »attroupements interdits sur la voie publique, destructions d’édifices publics et privés, destruction des biens mobiliers, coups et blessures volontaires, outrage envers les dépositaires de la force publique, violences, vols, et homicides ».

Il s’agit d’une audience en correctionnel. Les avocats des prévenus disent que  »le droit de leurs clients n’a pas été respecté ».

Arguant que ceux-ci n’ont pas eu connaissance des chefs d’accusation portés contre eux, vu que leur contenu n’a pas été traduit dans une langue qui leur soit accessible, étant donné que ce sont des  »analphabètes » pour la plupart.

Les prévenus cités à comparaître ce vendredi ont tous nié les faits.

XINHUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*