samedi , 19 octobre 2019

Le Groupe des Amis de la Guinée demande aux Guinéens de respecter le 28 septembre (Déclation)

A l’invitation de son Excellence Monsieur le Président de la République lors de la dernière réunion du Groupe international de Contact pour la Guinée le 10 février 2011, il a été constitué Le  Groupe des Amis de la Guinée  le 8 juin 2011.

Le Groupe des Amis de la Guinée qui regroupe des pays et institutions internationales représentés à Conakry,  cherche à aider la Guinée à retrouver au plus vite une croissance et un développement durables et à l’appuyer à finaliser le processus électoral et à consolider la gouvernance démocratique.

Le Groupe des Amis de la Guinée se réjouit de la signature à New York le 23 septembre 2011 d’une Déclaration d’engagements mutuels pour la consolidation de la paix en Guinée dans le cadre de la Formation Guinée de la Commission pour la Consolidation de la Paix et confirme sa volonté à en appuyer la mise en œuvre. Il partage son analyse comme quoi la tenue rapide d’élections législatives et locales libres, transparentes et inclusives sont une étape clé dans le rétablissement de la confiance et pour achever la transition vers la démocratie.

L’annonce par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 15 septembre 2011 d’un chronogramme pour les élections législatives a suscité de nombreuses réactions. Le Groupe des Amis de la Guinée exprime sa préoccupation par rapport aux tensions politiques qui en résultent et invite les acteurs politiques à reprendre sans délai un dialogue sincère autour des élections législatives en vue de résoudre les questions techniques et politiques en suspens.

Le Groupe des Amis de la Guinée appelle

§    les acteurs politiques  au sens de responsabilité dans l’expression de leurs opinions afin d’éviter tout acte de provocation et à  mettre les exigences d’unité et de concorde nationales au dessus de tout dessein partisan;

§    la population guinéenne à respecter le 28 septembre comme un jour de mémoire et de réconciliation nationale;

§    les autorités à faire assurer le maintien de l’ordre dans le respect des principes de l’état de droit et des droits de l’homme.

Fait à Conakry, le 26 septembre 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*