mercredi , 20 février 2019

Le chef d’Etat major interdit tout usage d’armes à feu « sauf en cas de légitime défense »

Le chef d’Etat major général des armées, Général Kèlèfa Diallo, a invité dimanche, les différents chefs d’Etat major particuliers à maintenir les militaires de leurs armées respectives dans les casernes et à effectuer des contrôles physiques des effectifs placés sous leurs ordres.

« Seules les unités de la gendarmerie et de la police sont chargées du maintien de l’ordre pour sécuriser les citoyens et leurs biens », a dit son porte-parole, Commandant Alimou Diakité.

Dans un discours radio télévisé lu au nom de son chef, le commandant Diakité a annoncé l’interdiction de « faire usage d’armes à feu pour quelque motif que ce soit sauf en cas de légitime défense et les opérations de maintien de l’ordre doivent se faire avec professionnalisme dans le respect des droits et de la dignité des citoyens ».

« Le chef d’Etat major met en garde tout militaire quant au respect scrupuleux de leur statut et rappelle que quiconque sera appréhendé en tenue militaire ou découvert en tenue civile dans un mouvement de foule ou en situation irrégulière sera sévèrement sanctionné conformément au règlement qui servi dans l’armée », a-t-il déclaré.

L’opposition n’a toujours rien indiqué si elle maintient sa marche de protestations prévue mardi 27 septembre à Conakry et sur l’ensemble du territoire national.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*