vendredi , 23 août 2019
Flash info

Guinée : la CNTG tient son 16 è Congrès

La Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée a ouvert jeudi à Conakry XVIè Congrès. Les travaux qui se déroulent au Palais du peuple de Conakry se poursuivront jusqu’au 24 septembre prochain.

A l’ouverture de la cérémonie, la présidente du CNT et présidente en exercice de l’organisation syndicale, Hadja Rabiatou Diallo, a au nom de la classe ouvrière, salué les la mémoire des illustres disparu au nom de la liberté et de la justice.

Elle a ensuite cité quelques efforts du mouvement syndical guinéen dont la formation de certains syndicalistes, l’organisation des grèves de 2005, 2007, 2008, la création des forces vives et la participation à tous les congrès des mouvements syndicaux d’Afrique et u monde.

« La CNTG a traversé des étapes très importantes, mais nous devons beaucoup à la jeunesse et aux femmes qui ont souvent payé le plus lourd tribut », a expliqué Hadja Rabiatou Sérah Diallo.

Selon Juge Ernaud, membre de la confédération syndicale chrétienne de Belgique, les syndicalistes Guinéens ont résisté à la violation, à l’oppression et à la pression. Il a salué les personnes qui sont bâillonnées ou torturées au nom de la liberté et le développement.

Dans la même lancée, Jean Jacques Guillon, Représentant de la Confédération Générale des Travailleurs de France (CGT) a encouragé l’unir les branches syndicales en intercentrale syndicale. Il a ensuite ajouté que la force et la clairvoyance de la CNTG a su maintenir la confiance de la jeunesse et des femmes du pays, souvent principales victimes des différents combats menés.

« Ce symposium permettra de retracer le brillant parcours, les forces et les faiblesses de la CNTG, faire la promotion de la réconciliation nationale qui demeure condition  essentielle de toute union et de tout développement », a ajouté le représentant de  l’Organisation de l’Union Syndicale de l’Afrique (OUSA).

La ministre du Travail et de la Fonction publique, Mme Fatoumata  Diakité, a demandé aux syndicalistes de développer la justice sociale et les droits de l’homme. Elle a remercié l’intercentrale pour le combat qu’elle ne cesse de mener pour la liberté et la démocratie, et cela en plus des revendications salariales et de l’emploi décent.

Rappelons que ce Congrès va aboutir le 24 septembre, à l’installation des membres statutaires et l’élection d’un nouveau Secrétaire exécutif.

Thierno Bah
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*