jeudi , 23 mai 2019

Urgent: La Sémafo signale un risque de pollution au cyanure à Kiniéro

La  Semafo a déclaré que les violentes attaques contre ses installations à Kiniéro dans la préfecture de Kouroussa ont entrainé la destruction d’édifices, de véhicules et d’autres matériels qui assurent la préservation de l’environnement.

« Des gens se sont attaqués aux câbles et  pompes qui empêchent le cyanure de se déverser dans certains cours d’eau de la localité », a dit le chargé de Relations extérieures, Haphy Fofana.

« Le cyanure pourrait se déverser dans les cours d’eau en cas de pluie », a dit M Fofana dans un entretien téléphonique avec notre rédaction.

« En plus de la sécurisation des installations, nous avons aujourd’hui le soucis de la protection de l’environnement », a-t-il souligné.

L’usine de production de l’or de la compagnie canadienne a arrêté de fonctionner dimanche suite à la révolte des citoyens de Kiniéro qui protestent contre la dissolution du Comité local de médiation et de suivi mis en place par le ministre des Mines et de la Géologie. Ce comité avait pour mission de gérer les taxes superficiaires et autres dons en provenance des sociétés minières à destination des Communautés rurales de développement (CRD).

Cette structure mise en place le 7 septembre avait été dissoute par le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation une semaine plus tard en attendant de voir clair dans sa mission.

Les expatriés ont été évacués sur Bamako au Mali.Les forces de sécurité ont été déployés dans la cité pour sécuriser les installations sensibles.

CE/21-09-11/MG
+224 62 85 68 59
contact@minesdeguinee.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*