vendredi , 16 novembre 2018

Conakry : un homme mis aux arrêts pour vol de voitures en Côté d’Ivoire

Telle est l’une des grandes réussites que vient d’effectuer la Gendarmerie départementale de Yimbaya, commune de Matato, à Conakry.

Cette opération a porté sur des jeep : une Mitsubishi, une Mercedes ayant été immatriculée déjà, respectivement RC 4592 T et RC 8261 T. La dernière voiture, une Mercedes n’avait pas de plaque ; c’est celle-ci qui attendait à Pamelap.

Selon le commandant de cette unité, les hommes de son département ont réussi à mettre main sur ce présumé voleur de voitures dans la sous région, grâce à la nouvelle dynamique insufflée en la Gendarmerie par le Chef d’Etat-major, le Général de brigade, Ibrahima Baldé et à la collaboration des citoyens de « bonne » foi.

« Ce citoyen sénégalais a été appréhendé après qu’il ait réussi à voler trois voitures de la Côte d’Ivoire pour les revendre ici en Guinée et Sierra Léone. C’est pendant qu’il était entrain de se trouver un laissez-passer ici à Conakry pour l’une des Mercedes se trouvant à Pamelap, sous préfecture (préfecture de Forécariah) frontalière avec la Sierra Léone qu’il a été arrêté…» a indiqué le Commandant de bataillon, Abdel Kader Bangoura, Commandant de la Gendarmerie départementale de Yimbaya.

Enfin, le Commandant Kader a saisi l’occasion pour davantage appeler les populations à aider les services de sécurité par l’utilisation des numéros verts mis à leur disposition et dont les appels sont gratuits.

Quant au présumé voleur, il n’est pas passé par quatre chemin pour reconnaître les faits à lui reprochés : «je loue les véhicules pour le territoire ivoirien et je profite pour les faire traverser en Guinée pour les revendre…Je devais revendre les trois voitures entre 3 et 5 000 dollars et les intermédiaires les plaçaient à plus de 12 000 dollars américains… ».

Aux dernières, des noms de complices guinéens, résidant à Conakry et certaines villes du pays ont été cités. Dossier à suivre…

JP-Dekossa

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*