mercredi , 13 novembre 2019

Le président Alpha Condé demande à Wade et Jammeh de tourner la page

Appel timide. En tout cas pas à la proportion de l’accusation formulée haut et fort la semaine dernière contre ses homologues Gambien et Sénégalais.

Le président guinéen Alpha Condé calme le jeu. Dans un entretien accordé à une chaîne de télévision, il vient d’inviter Me Abdoulaye Wade et Yaya Jammeh à tourner la page.

En citant récemment, dans un entretien accordé à une radio sénégalaise, Tibou Kamara, Bah Oury et l’homme d’affaires Diallo Sadakadji comme les commanditaires de l’attaque perpétrée contre sa résidence le 19 juillet dernier, M. Condé s’était aventuré un peu plus loin. En indexant le Sénégal et a Gambie comme base-arrière à la déstabilisation de son régime.

Accusations graves auxquelles le Sénégal n’avait pas tardé à répliquer. « Le ministère des Affaires étrangères (du Sénégal) a pris connaissance, avec surprise, des propos du président guinéen, Alpha Condé, faisant état d’une implication du Sénégal dans la récente attaque contre sa résidence privée. Connu pour sa généreuse hospitalité, le Sénégal a de tout temps accueilli, sur son sol, les leaders politiques guinéens, y compris le président Condé lorsqu’il était dans l’opposition. »

Près d’une semaine plus tard, Alpha Condé revient à de meilleurs sentiments. Il met la balle à terre. « Il faut maintenant tourner la page et renforcer nos liens », dit-il.

Mais Dakar et Banjul sauront-elles comprendre cet appel et tourner facilement la page comme le sollicite Alpha Condé?


Fatoumata Kéita
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*