vendredi , 14 décembre 2018

Gbagbo sera jugé par la Cour pénale internationale

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo sera jugé par la Cour pénale internationale (CPI), a déclaré, mardi 13 septembre, son successeur, Alassane Ouattara.

Laurent Gbagbo et son épouse, en résidence surveillée dans le nord de la Côte d’Ivoire depuis leur éviction du pouvoir, en avril, ont été inculpés le 18 août de crimes économiques.

Les charges retenues sont « infractions économiques, vol aggravé, pillage, détournement de fonds publics » a précisé le président ivoirien. « Il sera jugé bien sûr en Côte d’Ivoire pour les crimes économiques dont il a déjà été inculpé, et il sera également jugé par la Cour pénale internationale, à notre demande, pour que le procès soit transparent », a dit Alassane Ouattara au journal de 20 heures de TF1.

Le président Ouattara avait invité la CPI à juger les auteurs des crimes les plus graves commis durant la crise ivoirienne. Des voix se sont élevées pour déplorer qu’aucun des hommes de M. Ouattara n’ait été arrêté pour actes criminels malgré l’existence d’éléments de preuves à leur encontre.

LEMONDE.FR avec Reuters

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*