lundi , 19 août 2019

Comment accélérer l’obtention d’un financement climat ?

New York, 14 septembre 2011 —Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) publie aujourd’hui un manuel dont le but est d’aider les décideurs des pays en développement à mieux utiliser des milliards de dollars annoncés pour lutter contre le changement climatique.

“Blending Climate Finance through National Climate Funds”  repose sur l’expérience du PNUD dans la création et la gestion de 750 fonds, ainsi que sur les services fournis, d’une valeur de plus de 5 milliards de dollars de contributions venant de donateurs multiples.

Ce manuel, qui explique point par point comment créer des fonds nationaux de lutte contre le changement climatique, représente une ressource essentielle pour les décideurs, les économistes, les investisseurs et les donateurs qui s’intéressent aux interventions nationales relatives au changement climatique.

“Nous donnons aux autorités une recette pour obtenir des fonds supplémentaires et améliorer la gestion des activités relatives au changement climatique”, a déclaré Olav Kjørven, Administrateur assistant du PNUD et Directeur du Bureau des politiques de développement. “Ce manuel peut révolutionner la manière de planifier, financer et mettre en œuvre les politiques climatiques des gouvernements”.

Plus de 50 fonds publics internationaux, 45 marchés du carbone et 6 000 fonds de participation privés fournissent des milliards de dollars à des initiatives nationales de lutte contre le changement climatique. Entre 2009 et 2010, les investissements en énergie propre dans le monde entier ont augmenté de 30 pour cent, atteignant le chiffre record de 243 milliards de dollars.

Cependant, près de 10 pour cent seulement de ces investissements sont allés hors des pays membres du G-20, vers des régions du monde particulièrement vulnérables à l’évolution du  climat, par exemple les pays les moins développés et les petits États insulaires en développement.

Parmi les problèmes rencontrés par les pays en développement qui cherchent à utiliser les financements climat, il y a la collecte de fonds provenant de centaines de sources, la coordination des activités financées et la responsabilisation quant aux résultats.

Alors qu’un fonds climatique national avec des objectifs, des ressources, des normes clairement définis, avec un suivi et l’établissement de rapports, permettrait de résoudre ces problèmes, souvent, dans les pays en développement, la responsabilité du financement et de la planification climatique relève de plusieurs ministères.
“Les fonds climatiques nationaux permettent aux pays d’obtenir plus facilement un financement et accélérer leur lutte contre le changement climatique”, a déclaré Olav Kjørven. “Ceci peut devenir une contribution majeure à l’avènement d’un monde plus propre, plus équitable et plus viable à terme.”

Le manuel donne des exemples de fonds climatiques nationaux réussis – au Bangladesh, au Brésil, en Chine, en Indonésie et dans d’autres pays.   Il fait partie d’une série de manuels pratiques, de guides et de moyens divers spécialement conçus pour aider les pays à passer à un développement vert, à faible taux d’émission et résistant au changement climatique. Disponible à :  www.undp.org/climatestrategies.

Pour plus de détails sur les fonds climatiques nationaux figurant dans le guide, consulter :  Blending Climate Finance through National Climate Funds: A Guidebook for the Design and Establishment of National Funds to Achieve Climate Change Priorities


Pour plus d’informations : Stanislav Saling, +1 212 906 5296,  ou stanislav.saling@undp.org.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*