dimanche , 21 octobre 2018

Coopération : L’idylle et l’arrosée

Le secrétaire d’Etat adjoint américain, chargé de la région Afrique séjourne actuellement en Guinée. Johnnie Carson a rencontré le Président de la République, le Premier ministre, le ministre des affaires étrangères, le chef d’état -major des armées et les membres de la société civile.

Au cours d’une conférence de presse animée ce 1er septembre 2011, à la résidence de l’Ambassadeur des Etats-Unis, l’émissaire de la Maison Blanche a expliqué les rasions de sa visite en Guinée. Il s’agit du renforcement des liens de coopération bilatéraux entre notre pays et les Etats-Unis d’Amérique.

Pour Johnnie Carson, sa visite au pays d’Alpha Condé fait suite à l’audience que le Président américain, Barack Obama avait accordée à quatre chefs d’Etat africains dont celui de la Guinée à la fin du mois de juillet dernier. « Je suis venu en Guinée pour transmettre les sincères salutations du Président Obama au peuple de Guinée et renforcer les liens de coopération entre nos deux Etats. Je voudrai saluer le processus de démocratisation que le pays a connu en 2010 », a déclaré, le secrétaire d’Etat adjoint américain devant la presse guinéenne.

Selon lui, les Etats-unis sont prêts à soutenir l’administration guinéenne et le processus démocratique en cours dans le pays pour renforcer les liens économiques pour le développement de la Guinée.

Quant à ces rencontres, il s’est dit satisfait des entretiens avec les personnalités citées ci-haut. Sur la politique intérieure, notamment la tenue des législatives, condition sine qua non pour la reprise normale de la coopération, M. Carson  a souhaité le renforcement du dialogue entre tous les acteurs du pays. « C’est très important pour la consolidation de la démocratie », assure-t-il. « Nous attendons les législatives aussitôt parce qu’elles permettent d’achever la transition démocratique en cours. Vous savez que le gouvernement américain continue de soutenir la Guinée dans les domaines de la santé, de l’enseignement », dit-il. Ajoutant que c’est dans ce cadre, il a rencontré le corps de la paix américain qui aide la Guinée dans le secteur de l’enseignement.

Interrogé sur la nuisance de l’AQMI (Alquaïda au Magreb Islamique) dans la région, l’émissaire américain a reconnu la dangerosité et la menace de cette nébuleuse islamiste mais il a affiché un optimisme quant au combat que les pays du monde entier meneront pour l’éliminer et ramener la paix dans le monde.

En ce qui concerne, la réforme des forces de défense et de sécurité, Johnnnie Casson a indiqué que son pays va appuyer la Guinée dans ce secteur.  Il faut rappeler que la semaine dernière, un bateau de la marine américaine a été réceptionné au port de Conakry et présenté aux autorités guinéennes. C’était dans le cadre de la coopération militaire pour défendre les frontières maritimes. Guinée-Etats-Unis, décidément, la coopération marche ! Même si la Guinée joue le rôle d’arrosée dans cette partie, il va falloir que le pays de l’Oncle Sam essaie de nous assister réellement, et nous délier les cordons de sa bourse et faire une rupture avec cette attitude de mesquinerie dont fait montre l’Occident depuis maintenant un bon bout de temps. En attendant, c’est le moment d’une idylle et d’un arrosé : l’histoire de la coopération entre Washington et Conakry.

SOURCE: Eco-Vision

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*