dimanche , 21 octobre 2018

Conakry : des éléments de la gendarmerie tuent trois malfrats dans un échange de tirs

 

L’escadron mobile N°3 de la Gendarmerie de Hamdallaye, dans la commune de Ratoma, à Conakry a abattu trois bandits, au cours d’un échange de tirs, dans la nuit du mercredi 7 septembre, au quartier Minière, dans la même commune. Le groupe de malfrats était venu voler dans les locaux de la société d’importation de cigarette (Lisro).


Selon un des trois gardiens, Mamadou Saliou Bah, « ces bandits sont venus vers 2h 30, se regrouper de l’autre coté de la rue avant de se diriger chez nous, vers 3h 30. Deux d’entre eux ont sauté le mur et nous ont mis au respect puis nous ont attachés, tout en me retirant le fusil que je possédais. Pendant qu’un groupe défonçaient la rentrée principale, le gardien qui se trouvait à l’intérieur, sachant que nous qui surveillons dehors, sommes en danger, il a appelé la gendarmerie à travers les numéros verts. Mais avant la venue de la gendarmerie, ils avaient ouvert l’entrée principale, la porte menant au couloir, celle du bureau de la caissière de la société, avant de défoncer la porte de la chambre abritant le coffre fort… Puis, la gendarmerie a débarqué et a commencé à se déployer. A la vue des véhicules de sécurité, deux des trois qui détenaient des armes ont ouvert le feu et la gendarmerie a riposté. Ayant entendu des tirs nourris, ceux qui opéraient à l’intérieur ont pris la fuite en sautant le mur de clôture de derrière. »

Selon toujours le gardien, « les trois bandits qui étaient à l’intérieur n’ont emporté que deux téléphones portables et un peu d’argent qui se trouvait dans certains tiroirs. Mais ils n’ont pas pu toucher le coffre fort.»

Le Chef de quartier pour sa part, a déclaré que, « C’est la 3ème fois que cette société est victime de vol. La première s’est déroulée en 1998 et les malfrats ont réussi ont emporté 500 millions de francs guinéens. Pour la seconde, ils n’ont pas pu prendre quelque chose. »

Le Coordinateur national des escadrons mobiles de la Gendarmerie nationale, Commandant Mohamed Cissé a exhorté les populations à collaborer avec les forces de sécurité ; ceci en utilisant les numéros verts qui sont gratuits pour donner des informations utiles.

Le Chef d’Etat-major de la Gendarmerie nationale, le Général de brigade, Ibrahima Baldé a dit à cette occasion que : « le nommé Roi, aujourd’hui abattu par ses hommes, était cité dans les grandes opérations de vol depuis 2009 ; il était donc recherché… Je puis davantage rassurer ici la population guinéenne que « l’opération engagée contre la criminalité et le grand banditisme n’est pas un feu de paille ; elle prendra le temps qu’il faut. Car nos populations et les étrangers qui vivent chez nous doivent se sentir dans un pays de paix, de quiétude et de sécurité. Telle est notre mission fondamentale et c’est cela aussi une des recommandations du Commandant en chef des forces de défense et de sécurité, Pr Alpha Condé. »

Enfin, Le Général Baldé a demandé à tous ceux qui détiennent illégalement des fusils de «s’en débarrasser», en les déposants au niveau des escadrons.

JP Ouendeno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*