lundi , 23 septembre 2019

La Guinée affiche ses ambitions pour la filière coton

Le gouvernement guinéen a signé un accord avec la société française Geocoton pour relancer la filière coton en Guinée, a déclaré mardi le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana.

Selon le Chef du gouvernement qui a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse tenue à la Primature, la relance de la filière coton constitue l’une des préoccupation de son gouvernement, car, devant aboutir à l’amélioration des conditions de vie des cotonculteurs, durement touchés ces dernières années par l’arrêt de la production cotonnière.

L’accord passé entre la Guinée et la compagnie française concerne la gestion des ressources, selon M. Fofana qui dit que le pays a déjà investi 17 milliards de francs guinéens pour relancer la production de coton.

Le Premier ministre précise que dans l’accord, le gouvernement reste propriétaire de tout le patrimoine comprenant les usines, les moyens de transports et toutes les autres infrastructures.

« Geocoton va aider le gouvernement à mobiliser les financements auprès des banques de la place », dit-il. La société va permettre de « mieux gérer les investissements de la campagne 2010-2011 et nous allons signer un accord global pour les campagnes à venir ».

La Guinée va reprendre la production de coton avec la commercialisation de 480 tonnes de coton stockées depuis plus de trois ans, dans des villages producteurs, essentiellement en Haute et Moyenne Guinée, d’après Mohamed Saïd Fofana.

Pour ce départ, le gouvernement guinéen manifeste un sentiment d’espoir et de satisfaction après avoir cultivé 4200 hectares sur un objectif initial de 6000 hectares.

« Notre objectif est de produire plus de 40 000 tonnes que la Guinée a pu produire par le passé », conclut le Chef du gouvernement.

Selon le Tableau de bord de l’Economie guinéenne publié par le ministère de l’Economie et des Finances, la Guinée a produit 3 400 tonnes de coton en 2005 puis 2 100 tonnes l’année suivante. En 2007, le pays a produit zéro tonne et 900 tonnes  en 2008 avant d’aligner zéro tonne en 2009, 2010 et au premier semestre de cette année.

Thierno Bah
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*