lundi , 19 août 2019

VIH/Sida : le Premier ministre au chevet des malades du Centre Dream

Le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana a visité jeudi les locaux du Centre Dream, situé à l’intérieur de la Cité ministérielle de Donka, dans commune de Dixinn.

En se rendant au Centre Dream ce jeudi très tôt le matin, le Premier ministre a dit vouloir matérialiser la compassion du président Alpha Condé à l’égard des malades du Sida. Il voulait aussi rassurer de l’engagement du gouvernement à lutter contre cette pandémie et la volonté de son équipe à appuyer ce centre.

Selon Mohamed Saïd Fofana, le gouvernement va engager des actions volontaristes d’envergure pour combattre la maladie. « Le président de la République nous a instruit d’aider  la Guinée, parce que ce qui vous arrive peut arriver à tout autre Guinéen. Le Sida est devenu un problème de développement », a-t-il déclaré, s’adressant aux malades.

Le Centre Dream est un programme de la communauté Sant’ Egidio. Il est axé sur la prise en charge globale et gratuite de patients vivant avec le VIH/Sida. Pour l’instant, son champ d’action est limité à Conakry. Des projets sont en vue dans la banlieue de Conakry et à Dubréka. Plus de 3500 patients sont concernés par le programme dont 2500 sous traitement antirétroviral.

Les activistes (sur la photo 2) rassurent que tout est gratuit, basé sur l’esprit de la communauté Sant’ Egidio qui se résume en « l’amour pour les pauvres et le travail pour la paix ».

« Nous mettons l’accent sur la prévention de la transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant. C’est un programme qui donne de l’espoir », a affirmé le Responsable médical Dr Saa Pierre Kondiano.

De l’espoir, les malades en ont retrouvé. A l’image de Fatoumata Sylla qui a réussi avec son mari à faire deux enfants séronégatifs.

« Avec le traitement antirétroviral, nous pouvons avoir des enfants séronégatifs. Nous avons compris que le sida n’est pas une fatalité ni  une condamnation », a-t-elle dit, invitant les autorités guinéennes à soutenir Dream dans l’achat des médicaments et à rendre gratuites l’eau et l’électricité pour le centre.

Le Premier ministre a apprécié les efforts du centre et les partenaires qui s’investissent dans ce combat. Il a également loué le sens de responsabilité des malades à se faire dépister et à suivre le traitement antirétroviral.

« Nous n’avons aucune raison de laisser le Sida nous vaincre. C’est nous qui devons le vaincre. Le gouvernement s’est engagé à mettre en place des financements pour l’acquisition d’antirétroviraux et d’autres prises en charge. Nous vous demandons seulement d’avoir le courage de venir vous traiter. Le Sida ne tue que lorsqu’on ne veut pas se faire dépister et se faire suivre régulièrement par des traitements antirétroviraux », a-t-il conseillé.

Confronté à des problèmes de budget pour l’achat de médicaments, le centre a récemment demandé à l’Etat guinéen un appui en faveur de ses patients. Avec la visite du chef du gouvernement, il se sent aujourd’hui réconforté.

« Nous sommes honorés et très contents. On a compris que le gouvernement s’est engagé dans la lutte contre le Sida parce qu’il constitue un problème de développement », a commenté Dr Suzanne Ceffa, Responsable du Laboratoire de Biologie moléculaire du Programme Dream-Afrique, et Coordinatrice de l’antenne guinéenne de Dream.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*