vendredi , 22 novembre 2019

Un oncle d’Obama arrêté saoul : il passe un coup de fil à la Maison blanche

On peut très bien s’appeler Obama et se faire arrêter complètement saoul au volant de sa voiture. Enfin, pas de panique, on ne parle pas de Barack mais de l’un de ses oncles, Onyango Obama, coffré le 24 août par la police, non loin de Boston et visiblement très éméché.


Il fait partie de la famille kényane du président américain, dont le père était lui-même Kényan.

Prétendant n’avoir bu que « deux bières », l’embarrassant tonton avait les « yeux rouges et une voix d’ivrogne », selon le rapport de la police. Comble du ridicule, le fautif a été inculpé de conduite en état d’ébriété par le tribunal, puis placé en détention en vertu de la législation sur l’immigration.

Cette mesure suggère qu’il n’avait pas de visa valide pour séjourner aux Etats-Unis, cette réponse reste toujours en suspend…

L’ironie de l’histoire intervient surtout au moment du « coup de fil à un ami », réservé au détenu avant chaque incarcération. Onyango a sobrement déclaré « je pense que je vais appeler la Maison blanche ». Et oui, il est comme ça tonton Obama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*