vendredi , 17 août 2018
Flash info

Les étudiants Guinéens en Algérie interpellent le PM sur leurs conditions de vie

Privés de leurs bourses d’entretien depuis février 2010, les étudiants boursiers Guinéens en Algérie, à bout de force, viennent d’adresser une lettre au Premier ministre Mohamed Saïd Fofana. Ils demandent une implication personnelle du chef du gouvernement.

Monsieur le premier ministre, chef du gouvernement

Nous étudiants boursiers Guinéens en Algérie sommes très heureux des efforts fournis par le gouvernement pour le développement de notre chère patrie et à l’intégrité national. Vu le programme de son Excellence Monsieur le Président de la République le Professeur Alpha Condé visant tout d’abord à lutter contre la corruption, et dans sa lutte pour la reconnaissance de l’État de droit, nous avons malheureusement l’impression que des personnes mal intentionnées essaient toujours de vivre de la corruption.

Nous étudiants guinéens en Algérie de l’année Académique 2OO9 – 2010 au compte de la Formation Professionnel nous plaignons du non paiement de notre bourses d’étude de Février 2010 jusqu’à nos jours. En se rendant à L’ambassade après trois paiements effectués, le personnel de l’ambassade accuse à son tour le service de bourse le SNABE, d’être responsable du non paiement de notre bourse.

Monsieur, nous sommes conscients de la situation difficile que vit notre pays actuellement mais ceci est un cri de douleur que nous émettons afin que vous puissiez nous aider à bénéficier de notre bourse, car nous tendons à la fin de notre cycle et nous risquions de rentrer sans bénéficier de notre bourse et cela pourra avoir des conséquences négatives pour la préparation de notre mémoire de fin de cycle.

En espérant que notre appel tombera dans des oreilles attentives, sensibles, et compétentes à veiller au bon fonctionnement de l’État de droit, veuillez croire ses Excellences Messieurs les Ministres de tutelle l’expression de nos sentiments patriotiques.

Les étudiants guinéens de l’Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*