mardi , 11 décembre 2018

EMIA : la 10è promotion des élèves officiers prend le nom Colonel Sama Panival Bangoura

Dans la matinée du mardi 24 août 2011, le Professeur Alpha Condé accompagné de ses collaborateurs a présidé la cérémonie officielle de sortie des élèves officiers de l’école militaire interarmées (E.M.I.A.) du Camp Alpha Yaya Diallo, au terme d’une formation de trois ans.

Cette grande cérémonie a eu lieu au Palais Sékhoutouréya, en présence du Ministre Délégué à la Défense, Me Abdoul Kabélé Camara, le Chef d’Etat Major Général des Armées, le Général Kèlèfa Diallo, des Chefs d’Etats Majors Particuliers, des Officiers et Sous-officiers, ainsi que des formateurs français.

Le Chef d’Etat Major Général des Forces Armées, le Général Kèlèfa Diallo, a ouvert la cérémonie par un discours axé non seulement sur le respect des valeurs républicaines, mais aussi sur le civisme que doit incarner tout officier.

Selon le Général Kèlèfa Diallo, cette cérémonie de sortie de la 10e promotion des élèves officiers est une tradition et un meilleur moment pour indiquer les efforts consentis par les instructeurs. Et il a fait savoir que le collège des instructeurs leur a jugé aptes pour la fonction d’officier. Par la même occasion, le Général Kèlèfa Diallo a vivement remercié les formateurs qui n’ont rien ménagé pour transmettre leur savoir-faire tant sur le plan technique que logistique.

Il a enfin souligné l’importance du respect de l’ordre pour un officier, tout en qualifiant les nouveaux officiers d’ouvriers infatigables de la nouvelle armée guinéenne, responsables et défenseurs des Institutions républicaines.

Après ce discours introductif, le Chef de l’Etat, Commandant en Chef des Forces Armées Guinéennes, le Professeur Alpha Condé, a procédé à l’élévation de 5 officiers au rang de Chevaliers de l’Ordre National du Mérite.
C’est le Général Sory Doumbouya, Grand Chancelier de l’Ordre National du Mérite, qui a remis les médaillons à ces 5 officiers. Il s’agit de :

– Commandant Mory Kourouma, Aide de Camp du Président
-Lieutenant-colonel Claude Pivi, Patron de la Garde Présidentielle.
-Capitaine Sory Kéira
-Capitaine Seck Alpha Diabaté,
-Sergent Michel Lama.

Ces militaires ont fait preuve de loyauté et d’intégrité morale et se sont battus vaillamment pour défendre la vie du Chef de l’Etat, lors de l’attaque de sa résidence à Kipé.

Le Chef de l’Etat dans son discours a, au nom du peuple de Guinée, salué le courage et la bravoure des forces de défense. « La dixième promotion des élèves officiers de l’EMIA doit faire preuve de professionnalisme et de civisme », dira le chef de l’Etat avant d’ajouter que la reforme des forces de défense et de sécurité demeure une priorité pour lui.

Avant de terminer, le Président de la République a tenu personnellement à remercier les pays frères, les formateurs français, pour leur contribution morale, technique et logistique. Il a ensuite baptisé cette promotion du nom d’un officier supérieur qui a perdu la vie sur le champ d’honneur en septembre 2000 à Kindia, le Colonel Sama Panival Bangoura, pour son dynamisme, sa loyauté et son sens élevé du patriotisme. Une justice que vient de rétablir le Président de la République.

Le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*