lundi , 18 novembre 2019

Examens scolaires: Résultats catastrophiques!

 

Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Éducation civique Dr Ibrahima Kourouma a déclaré mercredi que les résultats du baccalauréat unique session 2011 seront proclamés vendredi sur toute l’étendue du territoire national.

 

Mais déjà, il convient de prévenir candidats et parents que les statistiques annoncées par le ministère de l’Enseignement pré-universitaire indiquent qu’aucun cycle n’a enregistré un taux de réussite supérieur ou égal à 50%.

Pour l’examen d’entrée en 7ème Année, sur 146 324 candidats inscrits, on note 44 648 admis, doit 30,51 %.

Au Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC), sur 102 356 candidats inscrits dont 94 567 ayant composé, on enregistre 19 892 admis, soit un taux de réussite de 21,03 %.

A l’examen de Baccalauréat unique, les résultats sont également moins reluisants.

En Sciences expérimentales, ont composé, 10 490 candidats, ont eut la moyenne 8%.  En Sciences Mathématiques, ont composé, 12 934 candidats, ont eu la moyenne 2027, soit 16%. En Sciences Sociales, ont composé, 32 715 candidats, ont eu la moyenne 28%.

Le ministre de l’Enseignement supérieur reçu en audience a fait allusion à des résultats certes faibles, mais qui vont permettre d’appréhender les véritables problèmes que nous avons.

« Si nous donnons des résultats qui ne sont pas justes, dans le but de faire plaisir aux familles, qu’est-ce qui va se passer ? Nous allons avoir des enfants qui ont une formation tronquée et les conséquences vont se répercuter sur le pays lui-même qui a besoin de cadres et de mains d’œuvre qualifiées », a-t-il dit au Premier ministre Mohamed Saïd Fofana.

Le chef du gouvernement a estimé pour sa part que ces résultats catastrophiques n’honorent pas les élèves et leurs parents ainsi que le système éducatif.
« Ce sont des résultats qui nous interpellent tous, car l’échec d’un enfant est un peu celui des parents et de son maître. L’heure est à la réflexion collective, inclusive pour qu’ensemble on puisse rebondir. Tout de même il a fallu ces résultats pour que chacun sache ce qui n’a pas été fait par le passé, qu’est-ce qui doit être fait pour l’avenir », a dit M. Fofana.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*