mardi , 16 juillet 2019
Flash info

Homosexualité en Guinée : Un jeune quitte le pays sous la menace de mort de son père

Les fait remontent à 2008, mais ils défraient la chronique, dès qu’il se pose la question de l’homosexualité en Guinée. Ce comportement considéré comme une hérésie, voire une malédiction dans notre société est aujourd’hui un secret de polichinelle tant de plus en plus de jeunes s’y adonnent , non sans y trouver de quoi satisfaire leur libido assez bizarre.

 

C’est la semaine dernière lorsqu’il a été découvert, dans un des quartiers de la ville, un coin malfamé où se rencontrent presque quotidiennement des pervertis du sexe, qu’il a été rappelé le cas des deux jeunes gens; Seydou T. et de son compagnon, un certain François, surpris entrain de s’embrasser dans un coin de rue et qui ont failli faire les frais d’un groupe de passants informés de leur vice. C’était en 2008. Plus grave, les mauvaises langues avaient informé le père de Seydou du comportement bestial  de son fils devenu homosexuel qui ne se cache même plus pour se livrer a sa
perversion sexuelle.

Emporté par le comportement humiliant de son fils, le père de Seydou a juré de le tuer. Alors pour échapper a son père, le jeune s’est réfugié chez son compagnon d’infortune, François, avant, selon une certaine source, de quitter le pays pour d’autres cieux où l’homosexualité est en passe d’être légalisée.

C’est le lieu de mettre un accent sur le tabou qui entoure certains sujets dans notre société.

L’homosexualité en Guinée est plus qu’un vice, c’est un crime. Bien d’autres comportements, considérés à tort ou a raison comme des malédictions sont condamnés par les traditions. Et ce ne sont pas les autorités du pays qui en décideront autrement.

Le Défi Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*