jeudi , 13 août 2020

Affaire attentat manqué contre le Chef de l’Etat: Le CNC lève « la suspension temporaire » qui pesait sur les médias

Le Conseil National de la Communication (CNC) dirigé par Madame Martine Condé a levé, ce jeudi 28 juillet, dans la soirée, « la suspension temporaire de toute émission ou de tout article relatif à l’attentat contre la vie du Chef de l’Etat, ainsi que toute émission interactive à caractère

 


 

politique en français et dans toutes les langues nationales, sur toute l’étendue du territoire »

Cette décision signée, le 25 juillet dernier, a provoqué un véritable tollé au sein des associations de presse privée (AGUIPEL, URTELGUI et AGEPI) en Guinée ainsi qu’en France. Le Quai d’Orsay, par la voix de son porte-parole, a appelé les autorités guinéennes à faire de cette suspension temporaire de « très temporaire ».

Quelques heures avant la levée de cette suspension qui pesait sur les médias, la patronne du CNC a animé un point de presse au cours duquel elle a évoqué les raisons qui ont motivé cette décision.

Pour elle, non sans maintenir sa position, a indiqué que les émissions interactives peuvent reprendre à condition qu’elles ne connaissent pas de dérapages.

Alpha Soumah

Mediaguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*