dimanche , 20 janvier 2019

Le Réseau des femmes africaines ministres et parlementaires de Guinée soutient « Nafi »

Le Réseau des femmes africaines ministres et parlementaires de Guinée, présidé par Dr Makalé Traoré a affirmé jeudi son soutien à Naffisatou Diallo dans l’affaire qui l’oppose à DSK, et cela, « quelque soit l’issue du procès’’.

La secrétaire générale de ce réseau, Hadja Mariama Déo Baldé a déclaré que cette déclaration vient en retard, mais doit inciter tout le monde, y compris les hommes, à soutenir la femme de chambre d’origine guinéenne qui accuse l’ancien patron du FMI de tentative de viol.

Voici l’intégralité de ladite déclaration, lue par Djenabou Bah, présidente de l’Association des jeunes filles pour la promotion de l’espace francophone. 

« Nous femmes guinéennes des organisations non gouvernementales féminines, sensibles à la détresse de notre sœur, Nafissatou Diallo impliquée dans l’affaire DSK ;

Considérant qu’il est de notre devoir entend que femmes guinéennes encore sous le choc des évènements du 28 septembre2009, au cours desquels plusieurs d’entre nous avaient été publiquement violées ;

Considérant que la Constitution Guinéenne protège et garantit la personne humaine et sa dignité ;

Considérant qu’une loi spécifique de la Guinée protège les personnes vulnérables, comme Nafissatou qui élève sa fille dans un environnement difficile ;

Considérant que dans le cas Nafissatou, de nombreuses voix se sont élèvées contre cette atteinte à la dignité humaine ;

Considérant qu’en Guinée la solidarité Féminine n’est pas un vœux pieux mais une valeur de nos usages et coutumes ;

Considérant que la Guinée de 2011 prône un changement profond dans tous les domaines notamment celui de la revalorisation du statut de la femme, facteur incontournable pour tous processus de développement économique et démocratique,

Saluons la promptitude avec laquelle la justice New Yorkaise, depuis le début de l’affaire DSK a pris des dispositions adéquates pour assurer la protection  de notre sœur en engageant  immédiatement les procédures pour que justice soit faite ;

Saluons la solidarité internationale manifestée par des nombreuses personnalités et associations de par le monde à Nafissatou Diallo ;

Eu égard à ce qui précède ;

Nous, femmes de Guinée, proclamons solennellement notre solidarité à Nafissatou Diallo pour cette dure épreuve qu’elle traverse.

Nous nous engageons à mobiliser toutes les femmes de la société civile Guinéenne pour apporter leur soutient à Nafissatou Diallo ».

Rappelons que cette déclaration initialement prévu début juillet avait reportée après les fuites dans la presse américaine, jettant des doutes sur la crédibilité de l’accusatrice.

Kaloum Presse
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*