lundi , 22 juillet 2019
Flash info

Le monde : La France hausse le ton contre le régime du président Alpha Condé…

Je vous rappelle que la France a condamné la semaine dernière l’attentat qui avait visé le président Condé. Nous sommes préoccupés par la liberté des médias en Guinée. L’attentat contre le président Condé ne doit pas justifier des restrictions aux libertés fondamentales. La France réprouve

l’interdiction faite à tout média national d’évoquer l’attentat contre le chef de l’État ou d’organiser des émissions interactives à caractère politique.

Cette interdiction constitue une atteinte grave à la liberté d’expression et nous demandons au Président Condé de reconsidérer cette décision en sa qualité de garant des libertés en Guinée.

Comme le président Condé s’y est lui-même engagé, l’organisation dans les meilleurs délais d’élections législatives libres, transparentes et apaisées doit figurer parmi les priorités des autorités guinéennes au même titre que la réconciliation et le dialogue entre les communautés.

Bernard Valero, le porte parole du ministère des Affaires étrangères français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*