samedi , 20 avril 2019
Flash info

Côte d’Ivoire – Accusés d’exactions, les Dozos veulent porter plainte contre Amnesty internationaltional

Venus à Abidjan dans le cadre des retrouvailles de leur confrérie, les dozos (chasseurs traditionnels) de Côte d’Ivoire ont annoncé leur intention de porter plainte contre Amnesty International.

 

 

L’annonce a été faite par le commandant Dosso Sory, patron de la compagnie dozo installée dans l’enceinte de la brigade de gendarmerie d’Abobo.

Outrés, dit-il, les dozos s’élèvent vigoureusement contre les accusations de l’organisation de défense des droits de l’homme qui les tient pour responsables en partie des tueries de Duekoué dans l’ouest du pays. Les « guerriers de la lumière » disent ne pas se reconnaître dans ces accusations. Car le dozo ne tue pas, ne vole pas et concours au bien être des populations.

A en croire Bamba Mamadou, chef central de la confrérie, les dozos ont toujours travaillé en bonne intelligence avec les régimes ivoiriens successifs, d’Houphouët Boigny, à Guéi, en passant par Bédié. Seul le régime Gbagbo n’a pas voulu entendre parler de la confrérie des dozos.

CHEICKNA D. Salif

salifou.dabou@fratmat.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*