jeudi , 5 décembre 2019

Dadis nie toute implication et demande l’ouverture d’une enquête

L’ancien chef du Conseil national pour la démocratie et le développement Moussa Dadis Camara nie toute implication dans l’attentat contre la résidence d’Alpha Condé mardi dernier et condamne l’acte qui a failli coûter la vie au président guinéen.

Dans un entretien accordée à RFI, Dadis affirme que son temps est terminé et qu’en aucun cas, il ne peut se mêler à de telles entreprises.

Il invite les autorités guinéennes à ouvrir les enquêtes afin de situer les responsabilités.

Il rassure que les dizaines de suspects interpellées suite à l’attaque du domicile de M. Condé sont anciens collaborateurs avec lesquels il n’a aucun rapport à présent.

« Quand on parle de proches, cela veut dire que ce sont des gens avec lesquels vous avez les mêmes objectifs. Mon temps est fini. Je suis à Ouaga. Si nous étions liés par rapport à une situation donnée par le passé, tel n’est plus le cas », indique-t-il faisant allusion aux militaires interpellés.

« Je n’ai aucune ambition politique. Si je dois venir au pays, je viendrai pour jouer un rôle positif mais pas dans le sens de faire la conquête du pouvoir ».

Fatoumata Kéita
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*