lundi , 10 décembre 2018

Tentative d’assassinat du président: Cellou Dalein se dit  »surpris » et condamne l’attaque contre le président Alpha Condé

El Hadj Cellou Dalein Diallo, candidat malheureux lors de la présidentielle de décembre dernier et principal challenger du président Alpha Condé lors de ce scrutin, a condamné mardi  »l’attaque contre le chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé », et a appelé les autorités  »à mener des investigations dans le respect du droit pour identifier les commanditaires ».

 

Le président de l’UFDG, principal parti d’opposition au régime d’Alpha Condé, s’exprimait ainsi mardi soir sur la BBC, à partir de la capitale sénégalaise Dakar où il se trouve depuis plusieurs semaines.

 

 

La résidence du président guinéen a été l’objet d’attaques d’hommes armés dans la nuit du lundi à mardi faisant deux morts, plusieurs blessés et de nombreux dégâts matériels, selon un communiqué du bureau de presse de la Présidence de la République de Guinée.

 

Tout d’abord, El Hadj Cellou s’est dit  »surpris » de cette attaque contre le domicile du président de la République.

 

 »Bien entendu, j’étais surpris par cet acte de violence contre la résidence du Pr Alpha Condé. Je pense qu’il faut que les services compétents de l’administration mène les investigations et identifient les commanditaires et les auteurs de cette violence » a déclaré le président de l’UFDG.

 

Contrairement à certaines rumeurs qui courent la cité, El Hadj Cellou Dalein qui avait reconnu la défaite de son adversaire du second tour de la présidentielle, a ajouté  »qu’à sa connaissance, aucun militant ou sympathisant de son parti n’a été arrêté »

Craindrait-il une chasse aux sorcières?  »On est dans un pays avec ses traditions. Peut-être qu’il y a des risques. Mais, je pense que nous sommes à une autre époque et que les autorités prendraient toutes les dispositions pour mener, dans la sérénité, les investigations nécessaires, dans le respect du droit pour essayer d’aboutir à des conclusions incontestables », a t-il répondu

 

Par ailleurs, le président Alpha Condé réagissant à ce drame, a indiqué qu’il ne s’agissait pas  »d’un coup d’état, mais bien d’une tentative d’assassinat contre sa personne ».

 

Dans une allocution tenue tôt le matin, il a invité ses compatriotes au calme et à s’abstenir de toutes formes de manifestations, qu’elle soit de soutien ou de toute autre nature.

 

 »Je vous appelle au calme, mais (aussi) à la vigilance et à l’unité nationale », a-t-il dit, ajoutant qu’il ne  »veut pas de réaction populaire, ni de réaction contre qui que ce soit, laissez l’armée et les forces de l’ordre faire leur travail »

 

 »Nos ennemis peuvent tout tenter, mais ils ne pourront pas empêcher la marche du peuple guinéen vers la démocratie. […] La voie de la démocratie a commencé et cela va continuer, je vous ai promis le changement et, si Dieu le veut, nous aurons ce changement », a conclut le président Alpha Condé.

 

Article écrit par Alpha Camara
Directeur de publication de kaloumpresse.com
Gatineau au CANADA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*