lundi , 18 novembre 2019

Conakry au ralenti

Après l’attaque perpétrée contre la résidence du président guinéen, le Pr Alpha Condé la nuit dernière, par des assaillants non encore identifiés, plusieurs magasins, stations d’essence, banques et assurances restent fermés, malgré l’appel au calme lancé ce matin par le Chef de l’Etat et le Premier ministre pour une reprise des activités.

Les tirs nourris qui ont retentis entre 2 heures et 5 heures du matin, ont fait un mort et 5 blessés parmi la garde la garde présidentielle, selon la RTG.

Du côté de la population, la consternation, la déception et l’étonnement sont les maîtres mots.

Thierno Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*