dimanche , 17 novembre 2019

Le CNC en deuil : Le Conseiller Jérôme Dramou a tiré sa révérence !

Il était 13h 50 ce samedi, 16 juillet 2011, lorsque le doyen  Jérôme Dramou, membre Collège des Conseillers du Conseil National de la Communication a rendu l’âme à son domicile de Sonfonia-centre, secteur 4. Dans la haute banlieue de Conakry.

Le défunt vient ainsi d’être terrassé par une maladie qui l’avait éloigné de son bureau et de ses collègues du Palais du « 25 août », siège du Conseil National de la Communication, depuis près de deux mois.

Jérôme Dramou est de la promotion 1962-1963 des journalistes guinéens formés en Suisse aux lendemains de l’indépendance de la Guinée.

Après le journal Horoya, proche du gouvernement, le doyen, comme on l’appelait affectueusement, sera de la première équipe des neuf (9) Conseillers nommés en 1992 comme membres de l’instance de régulation des médias guinéens, le Conseil National de la Communication, par décret présidentiel n°92/273/PRG/SGG en date du 29 octobre 1992. Il sera reconduit, avec d’autres en 1998 par décret présidentiel n° 98/204/PRG/SGG.

Au sein du collège, il était, jusqu’à sa mort, rapporteur de la Commission de la Déontologie et l’Éthique, l’une des quatre (4) Commissions spécialisées du CNC.

Représentant le collectif des archivistes au sein de l’équipe, Jérôme Dramou se montrera une véritable bibliothèque vivante doublée d’une sagesse et un sens de la mesure dans tout ce qu’il entreprenait.

Son statut de doyen d’âge du Collège fera qu’il sera désigné comme président par intérim du CNC, de décembre 2006 à mars 2008, suite au décès de l’ancien président du CNC, le doyen Emile Tompapa.

Jérôme Dramou tire sa révérence à l’âge de 69 ans en laissant derrière lui deux orphelins dont une fillette de trois (3) ans. L’aîné a terminé ses études universitaires.

Les obsèques de l’illustre disparu sont pour le mardi, 19 juillet 2011. La levée du corps est prévue à 10h 00 à la morgue de l’hôpital « Ignace Deen ». Suivie de son exposition à 10h 30 dans la salle des cérémonies du CNC. Il sera inhumé, au terme de la messe d’enterrement, dans sa concession de  Sonfonia-centre, secteur 4, après avoir été exposé dans.

La Présidente du Conseil National de la Communication, Madame Martine I. Condé, si affligée par la disparition de ce collaborateur émérite, a réaménagé son programme de cet après-midi. Au nombre de ces activités la cérémonie de lancement d’un nouvel hebdomadaire d’informations générales, initialement placée sous sa présidence.

Paix à l’âme du doyen Jérôme Dramou. Amen !

Ibrahima Sylla « Ibra », Directeur du bureau de presse du Conseil National de la Communication

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*