dimanche , 16 juin 2019

Alliance arc-en-ciel : Lansana Kouyaté claque la porte avec fracas

Aussi prévisible que cela devait l’être, la rupture est aujourd’hui consommée entre Alpha Condé et Lansana Kouyaté, le président du PEDEN, celui-là même dont l’alliance avec le RPG aura largement penché la balance du côté du candidat de l’arc-en-ciel.

 

Qu’on l’aime ou pas, l’ex premier ministre Kouyaté reste un homme charismatique, une personnalité incontestable qui ne doit son échec à la dernière présidentielle qu’à sa venue tardive sur la scène politique.

Il s’est classé 4ème au premier tour bien que n’ayant fondé son parti politique que quelques mois seulement avant l’ouverture de la course au pouvoir. Originaire du Mandé et jouissant de cette légitimité qui fait de lui un homme assez populaire en Haute Guinée et même, il faut le souligner à Macenta où il a raflé la majorité des électeurs au premier tour de la présidentielle, Lansana Kouyaté à la demande de sa communauté aura fait preuve de sagesse en se joignant à Alpha Condé, au sein d’une alliance contre nature dont l’implosion était d’autant prévisible que le président du RPG ne pouvait qu’abuser de la bonne foi de ceux qui l’ont soutenu.

Lansana Kouyaté n’est pas certes le seul à être déçu, bien d’autres alliés, chefs de mouvements, journalistes, sympathisants regrettent aujourd’hui d’avoir apporté leur soutien total à un homme qui les a déjà oubliés.

Le cas de Kouyaté va au-delà de simples promesses de campagne, ce sont des accords écrits et conjointement signés sur la façon dont le pouvoir devait être géré et sur la structure et la composition du gouvernement qui ont été violés. Sans compter le financement important apporté par le président du PEDEN au candidat Alpha Condé. Alpha lâché par Lansana Kouyaté portera un coup dur à l’union mandingue qui devait son harmonie à l’entente entre Alpha Condé et les autres leaders politiques ressortissants de la Haute Guinée.

François Louncény Fall et Dr Ousmane Kaba qui ont hypothéqué leur devenir politique en acceptant des strapontins au ‘’garage présidentiel’’ vont-ils afficher un silence coupable là où la cohésion au sein de l’union mandingue est menacée ? Le président Alpha Condé va-t-il violé tous les accords et toutes les dispositions légales pour tenter d’asseoir une gouvernance utopique fondée par la mise à l’écart de tous ses alliés, au profit d’anciens fossiles du système disparu ? De maladresses à maladresses, le président Alpha Condé contraint ses alliés d’hier à prendre leur distance, pour ne pas se laisser abuser une fois encore.

Il n’est plus question de compromis entre Kouyaté et Condé. La rupture est consommée et les conséquences seront lourdes pour…Nous y reviendrons incha Allah !

Le Défi Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*