mardi , 21 mai 2019

L’hydrocéphalie, une maladie qui touche plus de 100 enfants en Guinée

L’hydrocéphalie est une maladie invalidante qui touche plus de 100 enfants en Guinée, a-t-on appris le lundi 11 juillet 2011, au siège social d’Américan Friends Of Guinea, à Somayah, préfecture de Coyah.

 

Cette ONG aide les enfants guinéens atteints de l’hydrocéphalie et appuie l’association des mamans d’enfants hydrocéphales de Guinée.


L’hydrocéphalie est une maladie qui entraîne le blocage des voies de circulation du liquide céphalo-rachidien dans les cavités du cerveau. Elle peut avoir une origine génétique, congénitale si la mère présente certains types d’infections pendant la grossesse, ou peut être causée par une méningite mal traitée.


L’accumulation du liquide dans le cerveau entraîne un gonflement du crâne dû à une rétention d’eau qui favorise l’augmentation de la pression dans le cerveau ayant comme effet secondaire le retard mental.


S’ils ne sont pas traités, les bébés atteints de cette maladie ne vivent pas au-delà de l’âge de 3 ans.


En juin 2011, plus de 100 enfants hydrocéphales ont été enregistrés au niveau de la fondation de lutte contre l’hydrocéphalie à Coyah et attendent d’être opérés pour survivre.


Dans le monde, cette maladie touche 1 enfant sur 500. Le coût de chaque opération est estimé à 5.000 dollars américains.


L’association des mamans d’enfants hydrocéphales de Guinée et l’American Friends Of Guinea (AFG) comptent sur chaque guinéen afin de donner à ces enfants une chance de survivre.


SOURCE : AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*