dimanche , 8 décembre 2019

A propos de Cellou Dalein Diallo et Dadis Camara : voici les vérités de Sidya Touré !

L’Union des Forces Républicaines a tenue samedi 9 juillet, à son siège national au quartier Matam, une assemblée générale ordinaire au cours de laquelle Sidya Touré et ses militants sont passés en revue la vie socio-politique du pays.

 

Au cours de ce meeting, le président de l’UFR a affirmé son regret au regard de ce qui est arrivé au capitaine Moussa Dadis Camara.


« Dadis est mon jeune frère et j’ai beaucoup d’estime pour lui. Mais seulement, il n’avait pas suivi mes conseils. Sinon il ne serait pas arrivé là », a déclaré M. Touré.


Abondant l’avenir de l’alliance politique signée entre les deux tours de la présidentielle de l’année dernière avec l’UFDG, l’ancien Premier ministre a été très clair. Il s’agit d’une alliance idéologique scellée par deux leaders libéraux face à un candidat socialiste. Et puisque le combat de l’élection présidentielle est terminé, le leader de l’UFR a dit qu’il ne voyait pas pourquoi rester avec Cellou Dalein Diallo. Pour le reste, il a affirmé qu’il ne « rentre pas dans les débats ethniques ».


Pour conclure, Sidya Touré s’est opposé à la reprise du recensement intégral des électeurs. Il a fustigé un bilan « négatif » du professeur Alpha Condé et « un manque de vision » de son gouvernement.


Fatoumata Kéita

+224 62 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*