dimanche , 8 décembre 2019

Le Congo et la Guinée s’engagent à redynamiser leurs relations de coopération

Les Présidents Alpha Condé de Guinée Conakry et Denis Sassou N’Guesso du Congo se sont engagés le 28 juin à Brazzaville, à développer «de manière concrète» les liens de coopération entre les deux pays sur les plans politique, économique, commercial et social.

 

Ils se sont exprimés au cours d’une conférence de presse animée conjointement au terme de la visite de travail du Président Alpha Condé dans la capitale congolaise. Après avoir félicité son homologue guinéen, le Président Sassou N’Guesso a indiqué que le communiqué final ayant sanctionné sa visite au Congo ne devrait pas rester lettre morte.

«Nous nous sommes dit que nous allons mettre en œuvre concrètement ce qui est dit dans le communiqué. Parce qu’il est dit dans le communiqué que nos relations sont en deçà des attentes de nos peuples. Ce n’est pas un bout de phrase, cela a une grande signification et c’est justement le défi que nous allons relever. Puisque les relations au plan politique sont au niveau le plus élevé depuis toujours. Il y a longtemps qu’on a signé un traité d’amitié et de coopération. Si à cause des circonstances diverses, nous n’avons pas pu atteindre nos objectifs, nous pensons que le moment est venu pour nous de les atteindre. Nous avons les moyens de les atteindre, parce que nous avons nos cadres jeunes, nos peuples dynamiques, d’importantes ressources naturelles et la volonté politique de faire. Peut-être qu’il faudrait nous attendre aux résultats», a-t-il déclaré.

Le Congo et la Guinée sont liés par un traité d’amitié et de coopération signé en 1978, un accord relatif au transport aérien conclu en 2003 et d’autres accords en matière de santé, de commerce et de télécommunications paraphés en 1986. Les deux Chefs d’Etat ont reconnu le faible niveau d’échanges et convenu de la tenue de la deuxième grande commission mixte en 2012.

La République du Congo et la Guinée s’engagent à redynamiser leurs relations de coopération

Pays d’Afrique de l’ouest, la Guinée Conakry possède les 2/3 des réserves mondiales de bauxite. Dans le cadre de la coopération économique, le Président Condé a estimé que la Guinée pouvait envoyer son alumine au Congo, en vue de la transformation en aluminium.

«Nous voyons la possibilité de transformer la bauxite sur le continent africain. Aujourd’hui, nous sommes obligés d’envoyer notre bauxite aux Etats-Unis d’Amérique. Donc, si nous transformons en Afrique, vous savez que la Chine est un grand consommateur d’aluminium comme l’Inde, nous serons en mesure de poser les bases d’une véritable industrie lourde en Afrique. Et, qui dit industrie lourde, dit toute la suite parce qu’à partir de l’industrie lourde vous faites l’industrie de transformation, etc. Nous avons une vision très claire des relations entre nos deux pays», a-t-il renchéri.

Le Président Alpha Condé qui a visité les infrastructures de production d’énergie au Congo a soutenu que cette coopération serait possible. Il a traduit sa volonté de relever le secteur agricole, notamment à travers l’augmentation de la production du riz dans son pays.

«Le slogan, c’est que nous voulons produire ce que nous consommons et consommer ce que nous produisons afin que nous n’importions plus que ce que nous ne pouvons réellement pas produire. Je crois que d’ici trois ans la Guinée sera auto-suffisante», a-t-il expliqué.

SOURCE: www.congo-site.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*