mercredi , 17 octobre 2018

La Banque mondiale finance le projet de câble sous-marin à hauteur de 34 million de dollars

La Guinée et la Banque Mondiale ont signé mercredi un accord de don de 34 millions de dollars, visant à appuyer le financement du projet Programme d’infrastructures de communication régionale en Afrique de l’Ouest appelé WARCIP.

 

Le projet WARCIP-Guinée va permettre l’accès de la Guinée au câble sous-marin.

Selon Siaka Bakayoko, Représentant résident de la Banque Mondiale, l’initiative va favoriser l’accroissement du taux de pénétration de la téléphonie, le décollage de la pénétration de l’internet et réduire les coûts des télécommunications en Guinée.

« L’opération aidera la Guinée à combler les lacunes de connectivités et à faire du secteur des technologies de l’information, un moteur de croissance économique », a-t-il dit.

Le ministre guinéen de l’Economie et des Finances qui a signé le document pour la partie guinéenne a invité les sociétés de téléphonie mobile en opération à investir dans ce projet qui, selon lui, permettra à tout le monde d’engranger des bénéfices considérables.

Kefalla Yansané a justifié cet appel par le fait que la Guinée à elle seule ne peut pas boucler tout le financement restant. Selon lui, le projet dans son ensemble devrait coûter plus de 200 millions de dollars.

Mamady Fofana

+224 62 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*