dimanche , 25 août 2019
Flash info

Pénurie de riz sur le marché : Alpha Condé fait appel à des opérateurs libanais

Avec l’approche du mois de carême qui coïncide avec la période de soudure, le chef de l’Eta s’est tourné vers des opérateurs économiques libanais, pour qu’ils inondent les marchés de la capitale de riz asiatique.

 

La question d’approvisionnement des populations en riz demeurer une préoccupation pour les nouvelles autorités. C’est pour remédier à la pénurie qui pourrait affecter le circuit de distribution de cette denrée très prisée des populations durant la période de soudure qui vient de commencer, que le président de la République a fait appel à quelques opérateurs économiques libanais. Il s’agit d’un groupe composé d’Ali Saadi de la société Sonit pêche, Latif d’ETI BULL, de Fadi Wazni de UMS et Ets Fouani. Ces chefs d’entreprises ont décidé de s’impliquer dans le marché du riz selon nos sources.

En important dans une première phase 16.000 tonnes. Puis ce sont 24.000 tonnes de riz qui seront déversées sur les marchés de la capitale. Cela fera en tout 40.000 tonnes de riz, une quantité qui pourrait combler les attentes en matière de riz, durant toute la période de soudure et pendant le mois de ramadan, annoncé pour le mois d’aout. Il revient à dire qu’avec quantité, les prix vont baisser, afin de permettre aux ménages de souffler un peu. Car le sac de riz de 50 kg se vend aujourd’hui à plus de 250.000 fg dans la capitale. En provinces, la situation serait pire, selon nos informations. Du coté de Boké par exemple, il faut débourser 280.000 fg pour avoir droit à un sac de riz. Les importateurs promettent également d’approvisionner toutes les préfectures en riz. Pourvu que cette nouvelle opération ne donne lieu à des spéculations.

SOURCE : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*