dimanche , 26 mai 2019

Koubia : deux leaders religieux démis pour  »sabotage » à l’encontre du régime d’Alpha Condé

Deux chefs religieux de la préfecture de Koubia viennent d’être limogés pour faute lourde. A l’analyse des informations en provenance de la localité, El hadj Mamadouba Bely Diallo, Secrétaire Général de la Ligue islamique préfectorale de Koubia et El hadj Aguibou Baldé, Imam de la grande mosquée de la


même ville ont été démis pour avoir dit  »la vérité à certains représentants du gouvernement », rapportent des témoignages.

C’est le passage du ministre d’Etat aux Travaux publics et Transports, Elhadj Bah Ousmane dans la préfecture qui serait à l’origine du malheur des deux hommes de Dieu.

Selon nos sources, durant son séjour à Koubia, la délégation ministérielle a immolé un taureau dans l’enceinte de la grande mosquée de la préfecture.

Le festin terminé, la délégation demande la route. Les sieurs Bely Diallo et Baldé conseillent que l’on procède au nettoyage du sang versé sur le lieu de prière.

Les responsables préfectoraux voient derrière cette suggestion somme toute banale, un acte de sabotage à l’encontre du pouvoir en place en Guinée. Le lendemain, les deux hommes sont démis de leurs fonctions respectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*