mardi , 21 août 2018
Flash info

Gestion du Pouvoir : « Le Général Facinet Touré est dangereux pour la Nation Guinéenne »

 Il a été crié sur tous les toits, toutes les radios et dans tous les cafés que le Général Facinet TOURE n’est pas à sa place comme Médiateur de la République. Le Vendredi 20 Mai 2011, le « Faiseur de Roi », comme il se nomme lui-même et que moi je nommerais « l’instigateur » du « Wo Fatara ! » de Lansana CONTE en 1985, ayant permis alors d’exterminer des cadres, officiers et autres sous officiers appartenant à la communauté de la Haute Guinée , et « l’artisan » du « Tout sauf un Peuhl ! » à la Présidentielle de 2010, a fait une nouvelle sortie qui n’honore ni l’armée guinéenne, ni encore moins la nation guinéenne toute entière.

 

En effet, en 1985, celui qui avait annoncé, un an plus tôt, la prise du pouvoir par le CMRN à la radio nationale, a prôné et incité la haine de sa communauté envers celle de la Haute Guinée pour consolider le principe de la division pour mieux régner, afin d’asseoir le pouvoir de Lansana CONTE.

En 2010, à l’occasion des Présidentielles de l’année, cet officier de son Etat a utilisé tous les moyens mis à sa disposition pour monter les communautés les unes contre l’autre avec des paroles et des actes de violence que le pays n’avait encore jamais connu de son histoire. La stratégie était toujours la même, celle d’attiser la haine de sa communauté envers celle de la Moyenne Guinée cette fois-ci, pour mieux asseoir le pouvoir de Alpha CONDE.

Voilà le service rendu à la nation de notre Général. Pendant sa participation au Gouvernement du CMRN, le Général a toujours fait preuve d’une discrimination non seulement dans le choix de ses collaborateurs, mais aussi et surtout dans celui des cadres dans les missions diplomatiques lorsqu’il était aux Affaires Etrangères.

Cette haine prend désormais une tournure officielle et légitime avec les postes oh combien symbolique de Médiateur de la République et Autorité Morale de la Basse Guinée.

C’est dans ce contexte et fort de ces deux titres que le haineux Facinet TOURE a fait sa sortie devant les journalistes. Une sortie qui n’a fait que confirmer le fait que les élections Présidentielles étaient déjà programmées à l’avance et que cette haine n’est que la suite logique de toute une machination orchestrée de longue date.

A cette sortie, le Général déclare que le Peuhl ne peut et ne doit avoir le pouvoir politique en Guinée parce qu’il doit se contenter de ce pouvoir économique qu’il a déjà dans le pays. Il précise même que selon son analyse personnelle, si cela arrivait un jour, il y aurait immédiatement la guerre en Guinée.

J’aimerais simplement demander à mon Général quel sentiment il aurait si on lui disait qu’un homme qui a fait le Camp Boiro, n’a pas le droit d’avoir un poste en Guinée, ou que son Saïdou n’aura pas le droit d’être Ministre parce que son papa l’a déjà été ou encore que sa Jeanne ne peut pas être promue parce que son beau père a été condamné par le pouvoir de Sékou TOURE. Cela s’appelle de la discrimination et cela est puni par la loi.

Quand j’entends monsieur Albert TEVOEDJRE, Médiateur de la République du Bénin et monsieur Alhassane Dramane OUATTRARA, je me demande ce que j’ai fait pour que mon pays ait un Médiateur qui soit aussi haineux au point de prôner la guerre civile dans le pays. Au nom de la lutte contre l’impunité et la promotion de la réconciliation nationale, le nouveau Président de la Côte d’Ivoire est prêt à traduire en justice certains de ceux-là mêmes qui l’on aidé à accéder au pouvoir.

Par rapport à tout ce qui est dit plus haut, il est clair que le Général Facinet TOURE doit être démis de ses fonctions de Médiateur de la République , conformément aux dispositions de la Constitution.

L’Article 4 de la Constitution est clair : « La loi punit quiconque par un acte de discrimination raciale, ethnique, religieuse, par un acte de propagande régionaliste, ou par tout autre acte, porte atteinte à l’unité nationale, à la sécurité de l’Etat, à l’intégrité territoriale de la République ou au fonctionnement démocratique des Institutions. »

Par cet article 4, Je porte Plainte contre le Général Facinet TOURE pour ses propos racistes et haineux envers une communauté. Je considère que ses propos sont incitatifs à la haine, à la discrimination et à la stigmatisation d’une partie de la population guinéenne, en vue de programmer des actes de violence qui pourraient définitivement briser le tissu social et donc compromettre la stabilité du pays.

Par le droit que me confère la Constitution , je porte plainte à qui de droit et je demande à tous les compatriotes de guinée d’ici et d’ailleurs, épris de paix, de justice, de liberté et de démocratie, de me rejoindre dans la mise en forme d’une pétition qui viserait à réclamer au Président de la République la destitution du Médiateur de la République.

Pour ma part, je suis prêt à utiliser tous les moyens légaux à ma disposition pour poursuivre le Général Facinet TOURE en justice, en tant que citoyen de ce pays. Je mettrais mon salaire à contribution, je priverais ma famille et mes enfants pour leur permettre de ne pas être chassées de ce pays demain juste parce que leur père est peuhl. Pour ce faire, je demanderais le concours des hommes et des femmes de lois, ainsi que l’ensemble du peuple de Guinée pour barrer la route à ce haineux qui risque de mettre ce pays à feu et à sang.

« Si l’Amérique est suffisamment mature pour accepter un Président noir, d’origine Africaine, la Guinée aussi est prête à accepter un Président Peuhl et si cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours changer de nationalité, mon Général ! »

« Mon Général, la Guinée mérite mieux comme Médiateur de la République et la Basse Côte mérite mieux comme Autorité Morale ! »

Source: L’Observateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*