vendredi , 24 mai 2019

G8: « La Côte d`Ivoire a besoin de 15 à 20 milliards d`euros » (Ouattara)

PARIS, La Côte d`Ivoire a « besoin de 15 à 20 milliards d`euros pour les cinq prochaines années », a déclaré vendredi sur la radio française Europe 1 le président ivoirien Alassane Ouattara, avant de se rendre au sommet du G8 à Deauville (nord-ouest).
« C`est l`évaluation de mon programme », a dit le président ivoirien, investi le 21 mai après six mois d`une sanglante crise post-électorale.
« Je souhaite que ce soit une confirmation de l`appréciation de la démocratie en Côte d`Ivoire, il faut réduire la pauvreté, il faut faire sortir la Côte d`Ivoire de cette longue période d`agonie économique et réconcilier
les Ivoiriens », a-t-il ajouté.

« Il y a un prix à payer et je compte sur le G8 pour le faire dans le cadre d`un partenariat », a dit cet ancien directeur général adjoint du FMI.
Il a indiqué que le président français Nicolas Sarkozy avait « promis un programme de désendettement et de développement de 2 milliards d`euros ». « Bien sûr je demanderai un peu plus au président » américain Barack Obama », a-t-il poursuivi.

« Le G8 doit nous aider parce que la Côte d`Ivoire a été un cas d`école, l`ONU a suivi nos élections et nous avons fait des efforts très importants », a-t-il dit. « Le pays a besoin de soutien », a-t-il ajouté, précisant que la Côte d`Ivoire connaissait cette année « malheureusement une régression de plus de 7% » de croissance.

M. Ouattara et les présidents de Guinée Alpha Condé et du Niger Mahamadou Issoufou sont les invités exceptionnels du sommet du G8 à Deauville qui s`achève vendredi.

Alassane Ouattara a pris la tête d`un pays meurtri par plus de dix ans de crises politico-militaires, dont la plus grave vient de s`achever avec son investiture le 21 mai. Son prédécesseur Laurent Gbagbo, au pouvoir depuis 2002, avait refusé de reconnaître sa victoire au 2ème tour de la présidentielle du 28 novembre, entraînant la Côte d`Ivoire dans un nouveau
cycle de violences qui ont fait quelque 3.000 morts.

Le président ivoirien a également affirmé que Laurent Gbagbo avait « dépensé plus d`un milliard d`euros sur les sept dernières années à acheter des armes et des munitions ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*