vendredi , 18 octobre 2019

La société minière Semafo veut investir 230 millions de dollars dans une centrale hydroélectrique en Guinée

La Semafo envisage de construire une centrale hydroélectrique de 130 mégawatts sur le fleuve Cogon dans la région Boké, rapporte Bloomberg.  L’investissement pourrait coûter 230 millions de dollars, indique l’agence de presse qui cite le Chef du projet pour la Semafo, Mody Oury Barry.

« La construction de la centrale va démarrer en 2012 pour finir 36 mois plus tard ».

La Semafo exploite le gisement d’or de Kiniéro dans la préfecture de Kouroussa, en Haute Guinée.

 »SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d’exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite actuellement trois mines d’or : la mine Mana au Burkina Faso, la mine Samira Hill au Niger, et la mine Kiniero en Guinée. SEMAFO s’est engagée à agir consciencieusement afin de devenir un acteur de premier plan dans la région géographique où elle exerce ses activités. La priorité stratégique de SEMAFO consiste à maximiser la valeur pour ses actionnaires par la gestion efficace de ses actifs existants, ainsi que la recherche d’occasions de croissance organique et stratégique », peut-on lire sur le site internet de cette société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*